Le président de l’Assemblée nationale souhaite une session annuelle unique de l’institution

terroristes-2Bamako, sickness 22 décembre (AMAP) Les travaux de l’atelier de validation du projet de stratégie nationale de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme, physician se déroulent depuis mercredi au Grand Hôtel Azalaï de Bamako, sous la présidence du Secrétaire général du ministère des Affaires religieuses et du Culte, Ahmed Mohamed Yahya, a appris l’AMAP de source officielle.

L’atelier qui est organisé par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine, permettra aux  participants de réfléchir sur le plan d’actions et les voies et moyens de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme au  Sahel.

Dans son intervention à l’ouverture, Ahmed Mohamed Yahya a rappelé les efforts sont en cours au sein des organisations comme le G5 Sahel et la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour assurer une sécurité collective inclusive et   doter chaque pays membre d’une stratégie qui puisse prendre en compte les spécificités des terroirs tout en restant dans le cadre d’une stratégie plus globale.

L’atelier survient six mois seulement après la consultation nationale pour l’élaboration des éléments de la stratégie nationale de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme.

KM(AMAP)
terroristes-2Bamako, link 22 décembre (AMAP) Les travaux de l’atelier de validation du projet de stratégie nationale de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme, visit this site se déroulent depuis mercredi au Grand Hôtel Azalaï de Bamako, for sale sous la présidence du Secrétaire général du ministère des Affaires religieuses et du Culte, Ahmed Mohamed Yahya, a appris l’AMAP de source officielle.

L’atelier qui est organisé par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine, permettra aux  participants de réfléchir sur le plan d’actions et les voies et moyens de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme au  Sahel.

Dans son intervention à l’ouverture, Ahmed Mohamed Yahya a rappelé les efforts sont en cours au sein des organisations comme le G5 Sahel et la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour assurer une sécurité collective inclusive et   doter chaque pays membre d’une stratégie qui puisse prendre en compte les spécificités des terroirs tout en restant dans le cadre d’une stratégie plus globale.

L’atelier survient six mois seulement après la consultation nationale pour l’élaboration des éléments de la stratégie nationale de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme.

KM(AMAP)
issiaka-sidibeBamako, adiposity 22 décembre (AMAP) Le président de l’Assemblée nationale(AN) du Mali , malady Issaka Sidibé a invité mercredi, approved dans son discours de clôture de la session budgétaire les élus de la nation à la réflexion pour l’instauration d’une session  annuelle unique de l’institution s’étendant sur 9 à 10 mois afin d’éviter  les nombreuses gymnastiques qui ont cours actuellement entre sessions ordinaires et extraordinaires  au bénéfice de plus d’efficacité et d’efficience dans l’accomplissement des missions dévolues à la représentation nationale, a appris l’AMAP.

Le détenteur du perchoir à l’hémicycle qui souhaite plus de diligence dans le traitement et le dépôt des dossiers de saisine  de la part des commissions et des commissaires qu’il a invités à redoubler d’efforts, estime qu’une telle approche contribuera à « réduire le volume des instances de nos saisines et à améliorer le travail parlementaire » a indiqué le président  de l’AN.

Justifiant  sa proposition sur une session unique dans l’année,  Issaka Sidibé a évoqué le « nombre élevé des saisines et de renvois  enregistrés au cours des sessions ».

Il s’est réjoui, par ailleurs d’avoir doté l’Assemblée au cours de cette année  d’un nouveau règlement intérieur dont l’innovation majeure aura été l’introduction du poste de rapporteur titulaire dans les commissions générales, avant  de rappeler le changement intervenu dans la configuration politique de l’hémicycle avec la création d’un nouveau groupe parlementaire.

MS (AMAP)

Laisser un commentaire