Ménaka initie la journée d’interpellation des élus locaux

Ménaka, 28 février (AMAP) Les populations de Ménaka ont posé un grand jalon dans la mise en place d’un système visant à assurer leur participation effective à la gestion de leur collectivité à travers l’organisation, dimanche dernier, de la première édition de la journée d’interpellation des élus locaux, a constaté l’AMAP.

Cette première, dont l’initiative est venue de l’Association Solidarité pour le Développement au Nord (ASDN), soutenue par la coopération néerlandaise (S N V), a donné l’occasion aux citoyens, venus nombreux à la mairie, d’échanger directement avec les élus locaux sur les préoccupations de l’heure.

Les débats ont notamment porté sur l’application de la Loi d’orientation agricole, les différentes conventions relatives à la gestion des ressources naturelles dans la commune, les conflits agriculteurs-éleveurs et l exploitation des produits de cueillette qui sont les principales sources de revenus des populations locales.

A l’issue des échanges effectués dans un réel climat serein et convivial, les participants ont recommandé la mise en place de comités de veille au niveau des zones pastorales, l’organisation  de réunions  périodiques entre éleveurs et agriculteurs, l’intensification des activités de sensibilisation des populations sur les antennes des radios de proximité par rapport à toutes les questions sensibles pour le maintien de la paix, l’entente et la cohésion sociale.

La journée d’interpellation vise à créer un espace d’échanges pour la résolution et la prévention de problèmes  à l’origine des conflits sociaux en vue d’une bonne cohabitation faite de paix et de cohésion sociale raffermie, a-t-on indiqué en marge des échanges. .

YS/MS (AMAP)

Laisser un commentaire