L’UEMOA débloque plus de 5 milliards FCFA pour ériger un Poste de contrôle juxtaposé à la frontière entre le Mali et la Côte d’Ivoire

mali_ministry_of_mines_dr_boubou_cisseBamako, 10 novembre(AMAP) La Commission de l’Union économique et monétaire  ouest-africaine (UEMOA) mettra, au plus tard, en février 2018, à la disposition du Mali et de la Côte d’Ivoire, un Poste de contrôle juxtaposé, outil d’intégration selon les responsables de l’institution sous-régionale, qui sera érigé  à  Zégoua, une ville malienne frontalière entre les deux pays, dont la pose de la première pierre des bâtiments a été effectuée  lundi dernier  au cours d’une cérémonie officielle qui a regroupé les autorités malienne et ivoirienne ainsi que des responsables de  l’UEMOA, a appris l’AMAP de source autorisée.

Le chantier dont le coût des travaux est estimé à plus de 5 milliards FCFA a été lancé en présence du Secrétaire général  du ministère malien  de l’Equipement, du Transport et du Désenclavement, Makan fily Dabo, représentant son chef de département, du ministre ivoirien en charge du transport, Gaoussou Touré, du représentant du président de la Commission de l’UEMOA, Augustin Tompieu Zouo et des autorités régionales de Sikasso.

Cette entreprise, outre qu’elle est un facteur d’intégration permettra également aux opérateurs économiques des deux pays de bénéficier d’une économie considérable en termes de temps d’autant que les services des douanes, de la police et de la gendarmerie travailleront de part et autre à proximité pour assurer la fluidité du transport au bénéfice de l’efficacité et de la transparence, dans l’accomplissement des formalités,  ont  expliqué les responsables de l’organisation sous-régionale.

L’ouverture du chantier du poste de contrôle de Zégoua  est consécutive au démarrage effectif des travaux  du poste juxtaposé de Laléraba, à la frontière ivoiro –burkinabé selon les mêmes sources.

MS (AMAP)

Laisser un commentaire