Les TIC au centre d’un concours oratoire sur l’éducation de la jeunesse

Bamako, 22 mars (AMAP) Trois poules d’équipes constituées chacune de représentants venant de plusieurs lycées de Bamako entament le 8 avril prochain la phase éliminatoire d’un concours en art oratoire dont le thème porte sur le rôle des  technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’éducation des jeunes, a appris l’AMAP.

En initiant  cette joute oratoire intitulée « Kuma » (la parole en bambara) entre les jeunes lycéens de la capitale, les organisateurs, l’Agence de communication « Médiapolis », l’UNESCO et le ministère de la Culture donnent aux concurrents l’opportunité de démontrer leur capacité de maîtrise  du discours en public sur un sujet  thématique dont l’impact est évident sur l’éducation de la jeunesse et permet de jauger la vision de l’orateur sur la question.

Cet  exercice qui permet aux participants d’exposer et d’argumenter leur compréhension sur des sujets d’actualité touchant à leur éducation est aussi un facteur de renforcement de la culture de l’excellence dans le système éducatif du pays, a indiqué Kouassi Germain, le directeur de Méadiapolis.

La phase éliminatoire du concours mettra aux prises les 5 remiers lycées dans l’enceinte du Bouillagui Fadiga  le 8 avril, 5 autres lycées en découdront, pour la seconde poule, le 15 à Massa Makan Diabaté, la dernière compétition étant prévue le 22 avril au lycée Mamadou Sarr.

MS (AMAP)

Laisser un commentaire