Le syndicat des médecins annonce une grève de 48 heures

Bamako, 31 janvier (AMAP) Le Syndicat des Médecins du Mali (SYMEMA) a annoncé mardi que ses adhérents observeront une grève de 48 heures à partir du 2 février à minuit pour protester contre l’incarcération d’un médecin qui n’a pas fait de déclaration après qu’il ait extrait une balle de la jambe d’une personne sous mandat de recherche.

Le SYMEMA et les syndicats partenaires iront en grève après l’échec de différentes négociations et des promesses non tenues de libération provisoire de « notre collègue », a affirmé le docteur Chaka Keïta, secrétaire général du SYMEMA.

Le syndicaliste s’exprimait dans le cadre d’une rencontre avec la presse au centre de santé de référence de la Commune III du district de Bamako.

Il a explicitement reconnu la faute du docteur Yacouba Coulibaly qui « n’a pas fait de déclaration » après avoir extrait une balle de la jambe d’une dame qui était alors sous mandat de recherche et qui vit aujourd’hui à domicile.

Le docteur Keïta a regretté que son collègue soit détenu depuis le 9 décembre à la maison d’arrêt centrale de Bamako alors même que son intervention a permis de sauver une personne en danger.

BBC/AT/AMAP

Laisser un commentaire