Le Mali a adhéré à l’Alliance mondiale pour la promotion de l’énergie solaire

malick-alhousseniBamako, 16 novembre (AMAP) Le ministre de l’énergie et de l’eau, Malick  Alhousseiny, en compagnie de sa collègue de l’Environnement, de l ‘assainissement et du développement durable, Mme Keïta Aïda M’Bo, a signé, à l’occasion des assises de la COP22 à Marrakech, au nom du gouvernement du Mali, la Convention de l’Alliance mondiale pour la promotion de l’énergie solaire, a appris l’AMAP de source autorisée.

Ce geste du ministre Alhousseiny marque le premier  acte de concrétisation du gouvernement malien, après  la ratification par l’Assemblée  Nationale, pour l’application  de l’Accord de Paris sur les changements climatiques porté par la France  et la communauté internationale.

Commentant  cette adhésion  du Mali  à l’Alliance mondiale pour la promotion de l’énergie solaire, Malick Alhousseiny  a expliqué ,   compte tenu de ses potentialités très importantes  que  l’appartenance du pays a cette Alliance constitue une réelle opportunité pour réussir la «  transition énergétique  du Mali à travers le système d’hybridation permettant le mixage entre le solaire et le thermique, d’accélérer  la mise en œuvre de sa politique énergétique à travers la mobilisation des ressources dans ce nouveau cadre de mutualisation des efforts.

Pour  le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable l’entrée du Mali à cette Alliance est de bons augures : « Cela augure de nouvelles perspectives en matière de développement durable pour notre pays » a soutenu  Mme Keïta Aïda M’Bo

MS (AMAP)

Laisser un commentaire