L’Autorité pour la protection des données à caractère personnel sensibilise sur ses missions

Bla mali 2Bla, visit this site 31 août (AMAP) Le préfet de cercle, medical Boikary Touré a présidé lundi, viagra 40mg dans la salle de conférence de la préfecture, un atelier axé sur l’Agence régional  en présence du directeur général régional de l’Agence de Ségou, Soungalo Cissouma

L’atelier qui a regroupé le président du conseil régional de Ségou, Chiaka Dembélé, l’équipe technique de l’ADR et les représentants des 18 collectivités du cercle, avait pour but de présenter l’Agence de développement régional et expliquer aux participants ses missions, son mode d’organisation, son fonctionnement, les ressources  dont elle dispose,  ses domaines et formes d’intervention, ainsi que la nature de son assistance et  la contribution des collectivités à son budget.

Pour rappel, le Gouvernement du Mali a décidé de créer dans chacune des régions du pays et le district de Bamako, une agence de développement régional dans l’objectif d’approfondir le processus de la décentralisation.

BK/KM (AMAP)
Bla mali 2Bla, visit this site 31 août (AMAP) Le préfet de cercle, medical Boikary Touré a présidé lundi, viagra 40mg dans la salle de conférence de la préfecture, un atelier axé sur l’Agence régional  en présence du directeur général régional de l’Agence de Ségou, Soungalo Cissouma

L’atelier qui a regroupé le président du conseil régional de Ségou, Chiaka Dembélé, l’équipe technique de l’ADR et les représentants des 18 collectivités du cercle, avait pour but de présenter l’Agence de développement régional et expliquer aux participants ses missions, son mode d’organisation, son fonctionnement, les ressources  dont elle dispose,  ses domaines et formes d’intervention, ainsi que la nature de son assistance et  la contribution des collectivités à son budget.

Pour rappel, le Gouvernement du Mali a décidé de créer dans chacune des régions du pays et le district de Bamako, une agence de développement régional dans l’objectif d’approfondir le processus de la décentralisation.

BK/KM (AMAP)
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, here championnes de l’Afro Basket Women 2015, approved ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, dosage tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées des U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229,8 points et  24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)
Bla mali 2Bla, visit this site 31 août (AMAP) Le préfet de cercle, medical Boikary Touré a présidé lundi, viagra 40mg dans la salle de conférence de la préfecture, un atelier axé sur l’Agence régional  en présence du directeur général régional de l’Agence de Ségou, Soungalo Cissouma

L’atelier qui a regroupé le président du conseil régional de Ségou, Chiaka Dembélé, l’équipe technique de l’ADR et les représentants des 18 collectivités du cercle, avait pour but de présenter l’Agence de développement régional et expliquer aux participants ses missions, son mode d’organisation, son fonctionnement, les ressources  dont elle dispose,  ses domaines et formes d’intervention, ainsi que la nature de son assistance et  la contribution des collectivités à son budget.

Pour rappel, le Gouvernement du Mali a décidé de créer dans chacune des régions du pays et le district de Bamako, une agence de développement régional dans l’objectif d’approfondir le processus de la décentralisation.

BK/KM (AMAP)
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, here championnes de l’Afro Basket Women 2015, approved ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, dosage tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées des U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229,8 points et  24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlevé la première place à l’Angola reléguant celle – ci de ce fait celle ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, tadalafil championnes de l’Afro Basket Women 2015, ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent africain. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à 1ère place africaine avec ses 4 trophées avec les U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229.8 points et classé 24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)

 
Bla mali 2Bla, visit this site 31 août (AMAP) Le préfet de cercle, medical Boikary Touré a présidé lundi, viagra 40mg dans la salle de conférence de la préfecture, un atelier axé sur l’Agence régional  en présence du directeur général régional de l’Agence de Ségou, Soungalo Cissouma

L’atelier qui a regroupé le président du conseil régional de Ségou, Chiaka Dembélé, l’équipe technique de l’ADR et les représentants des 18 collectivités du cercle, avait pour but de présenter l’Agence de développement régional et expliquer aux participants ses missions, son mode d’organisation, son fonctionnement, les ressources  dont elle dispose,  ses domaines et formes d’intervention, ainsi que la nature de son assistance et  la contribution des collectivités à son budget.

Pour rappel, le Gouvernement du Mali a décidé de créer dans chacune des régions du pays et le district de Bamako, une agence de développement régional dans l’objectif d’approfondir le processus de la décentralisation.

BK/KM (AMAP)
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, here championnes de l’Afro Basket Women 2015, approved ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, dosage tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées des U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229,8 points et  24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlevé la première place à l’Angola reléguant celle – ci de ce fait celle ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, tadalafil championnes de l’Afro Basket Women 2015, ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent africain. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à 1ère place africaine avec ses 4 trophées avec les U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229.8 points et classé 24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)

 
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, page championnes de l’Afro Basket Women 2015, ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées avec les U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229.8 points et classé 24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)

 
Bla mali 2Bla, visit this site 31 août (AMAP) Le préfet de cercle, medical Boikary Touré a présidé lundi, viagra 40mg dans la salle de conférence de la préfecture, un atelier axé sur l’Agence régional  en présence du directeur général régional de l’Agence de Ségou, Soungalo Cissouma

L’atelier qui a regroupé le président du conseil régional de Ségou, Chiaka Dembélé, l’équipe technique de l’ADR et les représentants des 18 collectivités du cercle, avait pour but de présenter l’Agence de développement régional et expliquer aux participants ses missions, son mode d’organisation, son fonctionnement, les ressources  dont elle dispose,  ses domaines et formes d’intervention, ainsi que la nature de son assistance et  la contribution des collectivités à son budget.

Pour rappel, le Gouvernement du Mali a décidé de créer dans chacune des régions du pays et le district de Bamako, une agence de développement régional dans l’objectif d’approfondir le processus de la décentralisation.

BK/KM (AMAP)
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, here championnes de l’Afro Basket Women 2015, approved ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, dosage tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées des U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229,8 points et  24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlevé la première place à l’Angola reléguant celle – ci de ce fait celle ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, tadalafil championnes de l’Afro Basket Women 2015, ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent africain. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à 1ère place africaine avec ses 4 trophées avec les U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229.8 points et classé 24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)

 
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, page championnes de l’Afro Basket Women 2015, ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées avec les U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229.8 points et classé 24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)

 
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, sildenafil championnes de l’Afro Basket Women 2015, approved ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées des U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229,8 points et  24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)
Bla mali 2Bla, visit this site 31 août (AMAP) Le préfet de cercle, medical Boikary Touré a présidé lundi, viagra 40mg dans la salle de conférence de la préfecture, un atelier axé sur l’Agence régional  en présence du directeur général régional de l’Agence de Ségou, Soungalo Cissouma

L’atelier qui a regroupé le président du conseil régional de Ségou, Chiaka Dembélé, l’équipe technique de l’ADR et les représentants des 18 collectivités du cercle, avait pour but de présenter l’Agence de développement régional et expliquer aux participants ses missions, son mode d’organisation, son fonctionnement, les ressources  dont elle dispose,  ses domaines et formes d’intervention, ainsi que la nature de son assistance et  la contribution des collectivités à son budget.

Pour rappel, le Gouvernement du Mali a décidé de créer dans chacune des régions du pays et le district de Bamako, une agence de développement régional dans l’objectif d’approfondir le processus de la décentralisation.

BK/KM (AMAP)
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, here championnes de l’Afro Basket Women 2015, approved ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, dosage tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées des U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229,8 points et  24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlevé la première place à l’Angola reléguant celle – ci de ce fait celle ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, tadalafil championnes de l’Afro Basket Women 2015, ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent africain. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à 1ère place africaine avec ses 4 trophées avec les U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229.8 points et classé 24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)

 
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, page championnes de l’Afro Basket Women 2015, ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées avec les U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229.8 points et classé 24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)

 
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, sildenafil championnes de l’Afro Basket Women 2015, approved ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées des U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229,8 points et  24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)
Gouvernement-620x300Le Conseil des ministres s’est réuni en session ordinaire, this  mercredi dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du président de la République, troche Ibrahim Boubacar Keïta.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a  a adopté des projets de texte ; et procédé à des nominations.

AU CHAPITRE DES MESURES REGLEMENTAIRES :

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SECURITE ET DE LA PROTECTION CIVILE :

Sur le rapport du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Conseil des Ministres a adopté des projets de décret relatifs à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique de la Direction générale de la Protection civile.

La Direction générale de la Protection civile est chargée d’élaborer et de veiller à la mise en œuvre de la politique nationale en matière de protection civile.

Pour l’exécution de ses missions, la Direction est organisée en trois sous-directions, avec deux cellules en staff. Elle dispose de neuf directions régionales, de dix compagnies et de seize centres et postes de secours. Elle gère un personnel de près de deux mille agents.

Les présents projets de décret sont adoptés pour renforcer les structures et améliorer la gestion des ressources humaines de la Direction générale de la Protection civile.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SOLIDARITE ET DE L’ACTION HUMANITAIRE :

Sur le rapport du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, le Conseil des Ministres a adopté des projets de décret relatifs à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique de la Direction nationale du Développement social (DNDS).

La Direction nationale du Développement social, créée par une loi du 26 décembre 2000, est chargée d’élaborer et d’assurer la mise en œuvre de la politique nationale en matière d’amélioration des conditions de vie des populations, de concrétisation du principe de solidarité nationale, de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, d’aide, de secours, de protection et de promotion des personnes handicapées, des personnes âgées et des groupes défavorisés de façon générale.

L’analyse de l’organisation et des modalités de fonctionnement de la Direction nationale du Développement social, fixé par décret adopté en 2009, a révélé des insuffisances au regard de l’évolution des questions de développement social.

Les présents projets de décret sont adoptés pour corriger ces insuffisances.

Ils apportent, à l’organisation et aux modalités de fonctionnement de la Direction nationale du Développement social, des innovations majeures pour renforcer les capacités d’intervention de cette structure afin de lui permettre de faire face effets sociaux, notamment des catastrophes, des crises ou des conflits.
AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DE LA COMMUNICATION :

Sur le rapport du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, le Conseil des Ministres a adopté des projets de textes relatifs à la création, à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique de la Direction nationale de l’Economie numérique.

Les présents projets de texte créent une direction nationale de l’économie numérique pour assurer l’élaboration des éléments de la politique nationale des télécommunications, des technologies de l’information et de la communication (TIC) et des postes  et d’assurer sa mise en œuvre.

La direction est organisée en cinq divisions en ligne et deux services en staff, avec une prévision d’effectif  d’environ une soixantaine d’agents.

La création de la Direction nationale de l’Economie numérique contribuera au développement de l’économie numérique, en particulier la mise en œuvre des actions de la Politique nationale de Développement de l’Economie numérique, adoptée par le Gouvernement en février 2016.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES :

Au titre de la Présidence de la République

Le Président de la République a informé le Conseil des Ministres de la nomination de Monsieur Soumeylou Boubeye MAIGA en qualité de Secrétaire général de la Présidence de la République et de Monsieur Boubacar Touré en qualité de Chef de Cabinet.

Le Conseil des Ministres a procédé aux nominations suivantes :

AU TITRE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES DROITS DE L’HOMME :

– Conseiller technique :
* Mme Diénèba DIAKITE, magistrat

– Chargés de mission :
* Cheick Ahmed Tidiane TRAORE, gestionnaire
* Diawoye KANTE, Huissier de Justice
* Mme CAMARA Fata Gorko Mondo MAIGA, journaliste-Réalisateur

– Inspecteur à l’Inspection des Services Judiciaires :
* Dramane DIAKITE, administrateur civil

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES :

– Directeur des Finances et du Matériel du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme :
* Commissaire colonel-major Hama BARRY

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ÉQUIPEMENT, DES TRANSPORTS ET DU DÉSENCLAVEMENT :

– Inspecteur en Chef :
* Sina SANOGO, ingénieur des constructions civiles

– Inspecteur en Chef adjoint :
* Boubacar DIAKITE, ingénieur des constructions civiles

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ARTISANAT ET DU TOURISME :

– Directeur National de l’Artisanat :
* Diadié Hama SANGHO, professeur principal d’enseignement secondaire

Le secrétaire Général du Gouvernement

Mme Diakité Fatoumata N’Diaye

Commandeur de l’Ordre National du Mali

 
Bla mali 2Bla, visit this site 31 août (AMAP) Le préfet de cercle, medical Boikary Touré a présidé lundi, viagra 40mg dans la salle de conférence de la préfecture, un atelier axé sur l’Agence régional  en présence du directeur général régional de l’Agence de Ségou, Soungalo Cissouma

L’atelier qui a regroupé le président du conseil régional de Ségou, Chiaka Dembélé, l’équipe technique de l’ADR et les représentants des 18 collectivités du cercle, avait pour but de présenter l’Agence de développement régional et expliquer aux participants ses missions, son mode d’organisation, son fonctionnement, les ressources  dont elle dispose,  ses domaines et formes d’intervention, ainsi que la nature de son assistance et  la contribution des collectivités à son budget.

Pour rappel, le Gouvernement du Mali a décidé de créer dans chacune des régions du pays et le district de Bamako, une agence de développement régional dans l’objectif d’approfondir le processus de la décentralisation.

BK/KM (AMAP)
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, here championnes de l’Afro Basket Women 2015, approved ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, dosage tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées des U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229,8 points et  24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlevé la première place à l’Angola reléguant celle – ci de ce fait celle ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, tadalafil championnes de l’Afro Basket Women 2015, ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent africain. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à 1ère place africaine avec ses 4 trophées avec les U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229.8 points et classé 24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)

 
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, page championnes de l’Afro Basket Women 2015, ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées avec les U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229.8 points et classé 24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)

 
photo basket 1Bamako 31 août (AMAP)  Le Sénégal a profité des JO 2016 pour grimper au classement FIBA et enlever la première place à l’Angola reléguant celle – ci à la seconde place et le Mali à la troisième.

Les Sénégalaises, sildenafil championnes de l’Afro Basket Women 2015, approved ont grimpé de neuf rangs pour s’établir à la 17ème place mondiale, tandis-que l’Angola et le Mali occupent respectivement la 18ème et la  23ème place.

Quant au classement masculin, le Mali reste à la 57ème place mondiale et la 9ème  sur le continent. Grâce à ses bonnes performances dans les petites catégories,  le Mali se classe chez les garçons à la 32è place mondiale et la 4ème place en Afrique.  Mais, chez les filles, le Mali se retrouve à la 1ère place africaine avec ses 4 trophées des U17 et  5 trophées chez les U18.

Ces performances des catégories jeunes permettent au basket malien de se hisser au second plan en Afrique derrière l’Angola avec 229,8 points et  24ème au plan mondial.

DB/MS (AMAP)
Gouvernement-620x300Le Conseil des ministres s’est réuni en session ordinaire, this  mercredi dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du président de la République, troche Ibrahim Boubacar Keïta.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a  a adopté des projets de texte ; et procédé à des nominations.

AU CHAPITRE DES MESURES REGLEMENTAIRES :

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SECURITE ET DE LA PROTECTION CIVILE :

Sur le rapport du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Conseil des Ministres a adopté des projets de décret relatifs à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique de la Direction générale de la Protection civile.

La Direction générale de la Protection civile est chargée d’élaborer et de veiller à la mise en œuvre de la politique nationale en matière de protection civile.

Pour l’exécution de ses missions, la Direction est organisée en trois sous-directions, avec deux cellules en staff. Elle dispose de neuf directions régionales, de dix compagnies et de seize centres et postes de secours. Elle gère un personnel de près de deux mille agents.

Les présents projets de décret sont adoptés pour renforcer les structures et améliorer la gestion des ressources humaines de la Direction générale de la Protection civile.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SOLIDARITE ET DE L’ACTION HUMANITAIRE :

Sur le rapport du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, le Conseil des Ministres a adopté des projets de décret relatifs à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique de la Direction nationale du Développement social (DNDS).

La Direction nationale du Développement social, créée par une loi du 26 décembre 2000, est chargée d’élaborer et d’assurer la mise en œuvre de la politique nationale en matière d’amélioration des conditions de vie des populations, de concrétisation du principe de solidarité nationale, de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, d’aide, de secours, de protection et de promotion des personnes handicapées, des personnes âgées et des groupes défavorisés de façon générale.

L’analyse de l’organisation et des modalités de fonctionnement de la Direction nationale du Développement social, fixé par décret adopté en 2009, a révélé des insuffisances au regard de l’évolution des questions de développement social.

Les présents projets de décret sont adoptés pour corriger ces insuffisances.

Ils apportent, à l’organisation et aux modalités de fonctionnement de la Direction nationale du Développement social, des innovations majeures pour renforcer les capacités d’intervention de cette structure afin de lui permettre de faire face effets sociaux, notamment des catastrophes, des crises ou des conflits.
AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DE LA COMMUNICATION :

Sur le rapport du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, le Conseil des Ministres a adopté des projets de textes relatifs à la création, à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique de la Direction nationale de l’Economie numérique.

Les présents projets de texte créent une direction nationale de l’économie numérique pour assurer l’élaboration des éléments de la politique nationale des télécommunications, des technologies de l’information et de la communication (TIC) et des postes  et d’assurer sa mise en œuvre.

La direction est organisée en cinq divisions en ligne et deux services en staff, avec une prévision d’effectif  d’environ une soixantaine d’agents.

La création de la Direction nationale de l’Economie numérique contribuera au développement de l’économie numérique, en particulier la mise en œuvre des actions de la Politique nationale de Développement de l’Economie numérique, adoptée par le Gouvernement en février 2016.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES :

Au titre de la Présidence de la République

Le Président de la République a informé le Conseil des Ministres de la nomination de Monsieur Soumeylou Boubeye MAIGA en qualité de Secrétaire général de la Présidence de la République et de Monsieur Boubacar Touré en qualité de Chef de Cabinet.

Le Conseil des Ministres a procédé aux nominations suivantes :

AU TITRE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES DROITS DE L’HOMME :

– Conseiller technique :
* Mme Diénèba DIAKITE, magistrat

– Chargés de mission :
* Cheick Ahmed Tidiane TRAORE, gestionnaire
* Diawoye KANTE, Huissier de Justice
* Mme CAMARA Fata Gorko Mondo MAIGA, journaliste-Réalisateur

– Inspecteur à l’Inspection des Services Judiciaires :
* Dramane DIAKITE, administrateur civil

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES :

– Directeur des Finances et du Matériel du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme :
* Commissaire colonel-major Hama BARRY

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ÉQUIPEMENT, DES TRANSPORTS ET DU DÉSENCLAVEMENT :

– Inspecteur en Chef :
* Sina SANOGO, ingénieur des constructions civiles

– Inspecteur en Chef adjoint :
* Boubacar DIAKITE, ingénieur des constructions civiles

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ARTISANAT ET DU TOURISME :

– Directeur National de l’Artisanat :
* Diadié Hama SANGHO, professeur principal d’enseignement secondaire

Le secrétaire Général du Gouvernement

Mme Diakité Fatoumata N’Diaye

Commandeur de l’Ordre National du Mali

 
Gouvernement-620x300Le Conseil des ministres s’est réuni en session ordinaire, physician  mercredi dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du président de la République, pills Ibrahim Boubacar Keïta.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, for sale le Conseil a  a adopté des projets de texte ; et procédé à des nominations.

AU CHAPITRE DES MESURES REGLEMENTAIRES :

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SECURITE ET DE LA PROTECTION CIVILE :

Sur le rapport du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Conseil des Ministres a adopté des projets de décret relatifs à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique de la Direction générale de la Protection civile.

La Direction générale de la Protection civile est chargée d’élaborer et de veiller à la mise en œuvre de la politique nationale en matière de protection civile.

Pour l’exécution de ses missions, la Direction est organisée en trois sous-directions, avec deux cellules en staff. Elle dispose de neuf directions régionales, de dix compagnies et de seize centres et postes de secours. Elle gère un personnel de près de deux mille agents.

Les présents projets de décret sont adoptés pour renforcer les structures et améliorer la gestion des ressources humaines de la Direction générale de la Protection civile.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SOLIDARITE ET DE L’ACTION HUMANITAIRE :

Sur le rapport du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, le Conseil des Ministres a adopté des projets de décret relatifs à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique de la Direction nationale du Développement social (DNDS).

La Direction nationale du Développement social, créée par une loi du 26 décembre 2000, est chargée d’élaborer et d’assurer la mise en œuvre de la politique nationale en matière d’amélioration des conditions de vie des populations, de concrétisation du principe de solidarité nationale, de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, d’aide, de secours, de protection et de promotion des personnes handicapées, des personnes âgées et des groupes défavorisés de façon générale.

L’analyse de l’organisation et des modalités de fonctionnement de la Direction nationale du Développement social, fixé par décret adopté en 2009, a révélé des insuffisances au regard de l’évolution des questions de développement social.

Les présents projets de décret sont adoptés pour corriger ces insuffisances.

Ils apportent, à l’organisation et aux modalités de fonctionnement de la Direction nationale du Développement social, des innovations majeures pour renforcer les capacités d’intervention de cette structure afin de lui permettre de faire face effets sociaux, notamment des catastrophes, des crises ou des conflits.
AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DE LA COMMUNICATION :

Sur le rapport du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, le Conseil des Ministres a adopté des projets de textes relatifs à la création, à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique de la Direction nationale de l’Economie numérique.

Les présents projets de texte créent une direction nationale de l’économie numérique pour assurer l’élaboration des éléments de la politique nationale des télécommunications, des technologies de l’information et de la communication (TIC) et des postes  et d’assurer sa mise en œuvre.

La direction est organisée en cinq divisions en ligne et deux services en staff, avec une prévision d’effectif  d’environ une soixantaine d’agents.

La création de la Direction nationale de l’Economie numérique contribuera au développement de l’économie numérique, en particulier la mise en œuvre des actions de la Politique nationale de Développement de l’Economie numérique, adoptée par le Gouvernement en février 2016.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES :

Au titre de la Présidence de la République

Le Président de la République a informé le Conseil des Ministres de la nomination de Monsieur Soumeylou Boubeye MAIGA en qualité de Secrétaire général de la Présidence de la République et de Monsieur Boubacar Touré en qualité de Chef de Cabinet.

Le Conseil des Ministres a procédé aux nominations suivantes :

AU TITRE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES DROITS DE L’HOMME :

– Conseiller technique :
* Mme Diénèba DIAKITE, magistrat

– Chargés de mission :
* Cheick Ahmed Tidiane TRAORE, gestionnaire
* Diawoye KANTE, Huissier de Justice
* Mme CAMARA Fata Gorko Mondo MAIGA, journaliste-Réalisateur

– Inspecteur à l’Inspection des Services Judiciaires :
* Dramane DIAKITE, administrateur civil

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES :

– Directeur des Finances et du Matériel du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme :
* Commissaire colonel-major Hama BARRY

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ÉQUIPEMENT, DES TRANSPORTS ET DU DÉSENCLAVEMENT :

– Inspecteur en Chef :
* Sina SANOGO, ingénieur des constructions civiles

– Inspecteur en Chef adjoint :
* Boubacar DIAKITE, ingénieur des constructions civiles

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ARTISANAT ET DU TOURISME :

– Directeur National de l’Artisanat :
* Diadié Hama SANGHO, professeur principal d’enseignement secondaire

Le secrétaire Général du Gouvernement

Mme Diakité Fatoumata N’Diaye

Commandeur de l’Ordre National du Mali

 
donne?es-266x179Bamako, viagra cure 1er septembre (AMAP) Le président de l’Autorité pour la protection des données à caractère personnel (APDP), here Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, a présidé mercredi, à la Maison des Aînés, une rencontre de sensibilisation et d’information des représentants du secteur public sur le concept de données personnelles,

Il s’agissait aussi pour le patron de l’APDP de faire connaître l’Autorité à travers ses missions, ses prérogatives et ses champs d’action.

Le président de l’Autorité a, au cours de la réunion,  expliqué les conditions et procédures de saisine de l’’APDP dont la mission principale est de préserver les renseignements personnels sans discrimination.

L’APDP  a  été réée en 2013 par une loi qui en fixe les normes et la finalité de la collecte, du traitement ou de la conservation des données personnelles, et donne, par la même occasion l’autorisation préalable à toute interconnexion ou de transfert  de données.
Cette structure est chargée d’informer et de conseiller les personnes concernées et responsables du  traitement des données sur leurs droits et obligations, de les assurer que les traitements ne comportent aucun risque.

KM/MS (AMAP)

 

 

 

 

Laisser un commentaire