Lancement ce jeudi de la 3ème édition du festival de Kirina

Bamako, viagra pharm 4 avril (AMAP) « Les manuscrits en période de conflits armés, link quels rôles pour les communautés et les institutions scientifiques » étaient mardi, au centre d’un débat initié par l’ONG Sauvegarde et valorisation des manuscrits anciens pour la défense de la culture islamique (SAVAMA-DCI), dans la salle de conférence de la Faculté des lettres, des langues et des sciences du langage de l’Université de Bamako, a appris l’AMAP.

La conférence organisée dans le cadre de la journée internationale des manuscrits arabes,  a été animé par le Dr Bazoumana Traoré,  chercheur en anthropologie.

Dr Traoré a déclaré qu’il existe encore plusieurs manuscrits conservés dans les bibliothèques privées, publiques, dans les mosquées et dans les zawiyas et dont détenteurs sont les membres des grandes familles religieuses, descendants des grandes personnalités historiques.

Il a enfin rappelé les menaces qui planent sur les manuscrits tout en indiquant qu’ils constituent le témoignage éloquent du passé culturel de l’espace saharien.

AS/KM (AMAP)
Bamako, salve 4 avril (AMAP) « Les manuscrits en période de conflits armés, view quels rôles pour les communautés et les institutions scientifiques » étaient mardi, drugs au centre d’un débat initié par l’ONG Sauvegarde et valorisation des manuscrits anciens pour la défense de la culture islamique (SAVAMA-DCI), dans la salle de conférence de la Faculté des lettres, des langues et des sciences du langage de l’Université de Bamako, a appris l’AMAP.

La conférence organisée dans le cadre de la journée internationale des manuscrits arabes,  a été animé par le Dr Bazoumana Traoré,  chercheur en anthropologie.

Dr Traoré a déclaré qu’il existe encore plusieurs manuscrits conservés dans les bibliothèques privées, publiques, dans les mosquées et dans les zawiyas et dont détenteurs sont les membres des grandes familles religieuses, descendants des grandes personnalités historiques.

Il a enfin rappelé les menaces qui planent sur les manuscrits tout en indiquant qu’ils constituent le témoignage éloquent du passé culturel de l’espace saharien.

AS/KM (AMAP)
Bamako, medications 5 avril (AMAP) Le ministre de la Culture, remedy Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, préside ce jeudi le lancement de la 3ème édition du festival de Kirina, localité située dans la commune du Mandé à une trentaine de km du District de Bamako, a appris l’AMAP.

« Nous avons estimé nécessaire de faire revivre l’histoire de l’Empire du Mandé pour que les jeunes ne perdent pas leurs repères. C’est aussi l’occasion de montrer au monde entier que le Mali a une histoire et que Kirina n’est pas un simple mythe », a déclaré à l’AMAP le promoteur du festival, Moulaye Hassane Haïdara

Il est prévu une série d’activités, entre autres des conférences-débats, des danses traditionnelles, la danse des chasseurs, les prestations des troupes folkloriques, des concerts géants et des visites touristiques.

Des  artistes de renommée internationale, dont Habib Koité, Djènèba Seck, Mah Kouyaté N° 2, Alou Sam, Master Soumi, Iba One, Gaspi, Yang Po et la troupe artistique du Burkina Faso prendront part au festival.

KM (AMAP)

Laisser un commentaire