La gestion du fleuve Niger au centre des échanges à Macina

Macina, 15 mars (AMAP) Les participants venus des cercles de Yanfolila, de Kangaba, de Kati, de Koulikoro, Barouéli, Ségou, Macina, Niono et du District de Bamako dans le cadre d’un atelier de renforcement des capacités des acteurs sur les aspects de sauvegarde du fleuve Niger, ont échangé  la semaine dernière dans  La salle de conférence de la préfecture  de Macina sur  les sujets du basin versant et dessous-bassin, les services écosystémiques,  les risques existentiels et la sauvegarde du fleuve Niger au Mali, a rapporté mardi le correspondant de presse de l’AMAP.

Le Chef de Mission de l’Agence du Bassin du Fleuve Niger (ABFN), Amadou Dicko, a déclaré qu’une gestion effective du fleuve Niger et de ses ressources figurent parmi les défis majeurs auxquels le Mali fait face.

A l’issue des travaux, les participants ont recommandé entre autres, une large sensibilisation des communautés riveraines pour éviter des pratiques de nuisance et de pollution du Fleuve Niger et une mobilisation des services techniques pour l’entretien et le suivi de la gestion du Djoliba.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par le  Sous-préfet de Monimpébougou,  Bakary Camara,  en présence de plusieurs responsables techniques des départements de l’Energie, de l’Eau, de l’Environnement et de l’Assainissement.

 OK/KM(MACINA)

Laisser un commentaire