La Cour Constitutionnelle confirme la victoire du candidat de l’ADEMA PASJ à Barouéli

Atelier 2Bamako, adiposity 15 août (AMAP) L’Agence de Développement Régional (ADR) de Bamako en collaboration avec le Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP) a organisé lundi, doctor au Gouvernorat du District un atelier sur les rôles et responsabilités de l’ADR de Bamako dans le développement du district de Bamako dont les travaux étaient placés sous la présidence du représentant du ministre de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat, Amara Traoré.

L’atelier a regroupé la directrice du Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP), Mme Kadidia Dienta, le directeur de l’ADR du District, Mahamoudou Wadidié et les responsables des services techniques déconcentrés.

Il s’agissait d’informer les participants sur le programme de gouvernance locale (SNGP) USAID et d’aider à mettre l’Agence de développement régional (ADR) du District de Bamako à travers une large information sur ses rôles et responsabilités dans l’accompagnement des collectivités territoriales.

Financé à hauteur de 11 milliards de Francs CFA par l’USAID sur cinq ans, le Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP) prend en compte les grandes orientations politiques du Gouvernement à savoir le Plan d’Action Gouvernemental pour l’Amélioration et la Modernisation de la Gestion des Finances Publiques (PAGAM/GFP) et la mise en œuvre de nouvelles initiatives de reformes pour renforcer la décentralisation au Mali

AKC/KM (AMAP)
Atelier 2Bamako, adiposity 15 août (AMAP) L’Agence de Développement Régional (ADR) de Bamako en collaboration avec le Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP) a organisé lundi, doctor au Gouvernorat du District un atelier sur les rôles et responsabilités de l’ADR de Bamako dans le développement du district de Bamako dont les travaux étaient placés sous la présidence du représentant du ministre de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat, Amara Traoré.

L’atelier a regroupé la directrice du Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP), Mme Kadidia Dienta, le directeur de l’ADR du District, Mahamoudou Wadidié et les responsables des services techniques déconcentrés.

Il s’agissait d’informer les participants sur le programme de gouvernance locale (SNGP) USAID et d’aider à mettre l’Agence de développement régional (ADR) du District de Bamako à travers une large information sur ses rôles et responsabilités dans l’accompagnement des collectivités territoriales.

Financé à hauteur de 11 milliards de Francs CFA par l’USAID sur cinq ans, le Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP) prend en compte les grandes orientations politiques du Gouvernement à savoir le Plan d’Action Gouvernemental pour l’Amélioration et la Modernisation de la Gestion des Finances Publiques (PAGAM/GFP) et la mise en œuvre de nouvelles initiatives de reformes pour renforcer la décentralisation au Mali

AKC/KM (AMAP)
Atelier 2Bamako, treatment 15 août (AMAP) L’Agence de Développement Régional (ADR) de Bamako en collaboration avec le Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP) a organisé lundi, au Gouvernorat du District, un atelier sur les rôles et responsabilités de l’ADR de Bamako dans le développement du district de Bamako dont les travaux étaient placés sous la présidence du représentant du ministre de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat, Amara Traoré.

L’atelier a regroupé la directrice du Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP), Mme Kadidia Dienta, le directeur de l’ADR du District, Mahamoudou Wadidié et les responsables des services techniques déconcentrés.

Il s’agissait d’informer les participants sur le programme de gouvernance locale (SNGP) USAID et d’aider à mettre l’Agence de développement régional (ADR) du District de Bamako à travers une large information sur ses rôles et responsabilités dans l’accompagnement des collectivités territoriales.

Financé à hauteur de 11 milliards de Francs CFA par l’USAID sur cinq ans, le Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP) prend en compte les grandes orientations politiques du Gouvernement à savoir le Plan d’Action Gouvernemental pour l’Amélioration et la Modernisation de la Gestion des Finances Publiques (PAGAM/GFP) et la mise en œuvre de nouvelles initiatives de reformes pour renforcer la décentralisation au Mali

AKC/KM (AMAP)
Atelier 2Bamako, adiposity 15 août (AMAP) L’Agence de Développement Régional (ADR) de Bamako en collaboration avec le Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP) a organisé lundi, doctor au Gouvernorat du District un atelier sur les rôles et responsabilités de l’ADR de Bamako dans le développement du district de Bamako dont les travaux étaient placés sous la présidence du représentant du ministre de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat, Amara Traoré.

L’atelier a regroupé la directrice du Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP), Mme Kadidia Dienta, le directeur de l’ADR du District, Mahamoudou Wadidié et les responsables des services techniques déconcentrés.

Il s’agissait d’informer les participants sur le programme de gouvernance locale (SNGP) USAID et d’aider à mettre l’Agence de développement régional (ADR) du District de Bamako à travers une large information sur ses rôles et responsabilités dans l’accompagnement des collectivités territoriales.

Financé à hauteur de 11 milliards de Francs CFA par l’USAID sur cinq ans, le Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP) prend en compte les grandes orientations politiques du Gouvernement à savoir le Plan d’Action Gouvernemental pour l’Amélioration et la Modernisation de la Gestion des Finances Publiques (PAGAM/GFP) et la mise en œuvre de nouvelles initiatives de reformes pour renforcer la décentralisation au Mali

AKC/KM (AMAP)
Atelier 2Bamako, treatment 15 août (AMAP) L’Agence de Développement Régional (ADR) de Bamako en collaboration avec le Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP) a organisé lundi, au Gouvernorat du District, un atelier sur les rôles et responsabilités de l’ADR de Bamako dans le développement du district de Bamako dont les travaux étaient placés sous la présidence du représentant du ministre de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat, Amara Traoré.

L’atelier a regroupé la directrice du Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP), Mme Kadidia Dienta, le directeur de l’ADR du District, Mahamoudou Wadidié et les responsables des services techniques déconcentrés.

Il s’agissait d’informer les participants sur le programme de gouvernance locale (SNGP) USAID et d’aider à mettre l’Agence de développement régional (ADR) du District de Bamako à travers une large information sur ses rôles et responsabilités dans l’accompagnement des collectivités territoriales.

Financé à hauteur de 11 milliards de Francs CFA par l’USAID sur cinq ans, le Programme de gouvernance locale de l’USAID (SNGP) prend en compte les grandes orientations politiques du Gouvernement à savoir le Plan d’Action Gouvernemental pour l’Amélioration et la Modernisation de la Gestion des Finances Publiques (PAGAM/GFP) et la mise en œuvre de nouvelles initiatives de reformes pour renforcer la décentralisation au Mali

AKC/KM (AMAP)
Re?sultats-Baroue?li-300x146Bamako, visit this 16 août (AMAP) La Cour constitutionnelle a confirmé lundi, help lors de son audience solennelle présidée par le président de l’institution, information pills Manassa Danioko, entourée des huit autres conseillers, la victoire du candidat de l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la justice et la solidarité (ADEMA-PASJ) au 2ème tour de l’élection législative partielle du 7 août dernier dans la circonscription électorale de Barouéli.

Le candidat de l’ADEMA, Bouréma Dicko a été élu avec 20.835 voix, soit 54,28% et son challenger de l’Union pour la république et la démocratie (URD), Modibo Niaré, a obtenu 17.552 voix, soit 45,72%.

Il y a eu 39.631 votants sur les 94.199 inscrits pour cette élection législative, 1.244  bulletins nuls,  38.387 suffrages valablement exprimés avec un  taux de participation de 42,07%.

Le nombre de députés de l’ADEMA passe ainsi de 16 à 17 à l’Hémicycle, avec l’élection de Bouréma Dicko à Barouéli.

 KM/MS (AMAP)

 

Laisser un commentaire