Ouverture à Bamako de la conférence sur la sauvegarde des manuscrits anciens

Bamako, le 14 mars (AMAP). L’ouverture officielle de la  conférence internationale sur les enjeux et défis liés à la protection du patrimoine culturel et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali, organisée par le ministère de la culture et l’Unesco a été présidée mardi par le ministre de la Culture, N’Diaye Ramatoulaye Diallo au Maeva Palace de Bamako.

La cérémonie a regroupé des représentants de l’Union Européenne, de la Coopération suisse, de l’Unesco, de la Minusma, des experts venus du Mali et d’une quinzaine de pays ainsi que des membres de la Société civile? dont l’imam de la grande Mosquée de Tombouctou.

Les participants vont échanger sur la protection du patrimoine culturel et la  sauvegarde des manuscrits anciens du Mali  et sur  les expériences des pays en situation de conflits avant de faire des recommandations sur la reconstitution du patrimoine détruit au Mali pendant la crise de 2012.

L’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Allain Holleville, a saisi l’occasion pour confirmer l’engagement de son organisation à poursuivre son appui avec une contribution de 450 millions de FCFA et un financement supplémentaire de 330 millions de francs CFA pour les travaux de reconstitution du patrimoine détruit.

AS/AMAP

Laisser un commentaire