La Conférence d’Entente nationale se tiendra du 27 mars au 2 avril

Bamako, 18 mars (AMAP) La Conférence d’Entente nationale prévue dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la Réconciliation au Mali se tiendra du 27 mars au 2 avril prochains, a-t-on annoncé samedi à l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaire.

La rencontre regroupera à Bamako quelque 300 participants de toutes les régions et de la diaspora autour des trois thèmes majeurs que sont la paix, l’unité et la réconciliation nationale, a-t-on indiqué.

De même source, les débats porteront sur les causes profondes de la crise qui sévit dans le pays et se concluront par l’adoption d’une Charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale.

Il ne s’agira, en aucune manière, d’une rencontre « fondatrice » ou « refondatrice » de l’Etat, avait tenu à préciser il y a quelques semaines Me Mountaga Tall, ministre de l’Economie numérique et de la Communication, porte-parole du gouvernement.

De source officielle, la Conférence entre dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation signé en 2014 à Bamako par le gouvernement et les mouvements armés sous l’égide de la communauté internationale.

Cet Accord, en plus d’une grande représentation des populations du nord dans les institutions nationales, envisage la possibilité pour toutes les populations maliennes de gérer leurs propres affaires sur la base du principe de la libre administration.

Sa mise en œuvre exigeant des amendements constitutionnels, le gouvernement a adopté le 10 mars dernier l’avant-projet d’une nouvelle Loi fondamentale devant prochainement être adoptée par voie parlementaire.

AT (AMAP)

Laisser un commentaire