La CEDEAO reprend l’initiative dans le règlement du processus de stabilisation et de sécurisation dans la sous-région

marcel-cedeao-2Bamako, 23 décembre (AMAP) La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) entend reprendre avec fermeté, l’initiative dans le règlement du processus de stabilisation et  de sécurisation dans la sous-région, particulièrement au Mali et en Gambie, comme l’a laissé comprendre jeudi, à Bamako le président de la Commission de l’organisation, Marcel Alain de Souza, après l’audience qui lui a été accordée par le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a appris l’AMAP.

« L’Accord de Paix pour la réconciliation au Mali, 18 mois après sa signature, n’est pas encore appliqué comme nous aurions souhaité » a fait remarquer de Souza avant de révéler, « Nous avons proposé à la dernière conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement, le 17 décembre dernier d’organiser une conférence internationale sur la sécurité au Mali avec  tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre de l’Accord » issu du processus d’Alger, a souligné le président de la Commission de la CEDEAO. Selon lui cette conférence internationale devrait se tenir au courant du mois de mars 2017.

Parlant des récentes élections présidentielles en Gambie, autre sujet évoqué avec le président IBK, le responsable de la CEDEAO s’est montré ferme, « Nul n’a le droit de s’opposer à la volonté du peuple »,avant de poursuivre « Les élections ont été très claires et ont été en faveur de Adama  Barrow. Yaya Djameh a perdu les élections, lui-même a reconnu sa défaite et félicité Adama Barrow ».

MS (AMAP)

Laisser un commentaire