La BAD accorde au Mali un nouveau prêt d’un montant de plus de 27milliards de F CFA

Bamako, visit this site 18 janvier (AMAP) La 2ème édition du festival du film sur les droits humains et la liberté d’expression, dosage placé sous le parrainage de l’artiste musicien Tiken Dia Fakoly a été lancé mardi à l’Institut français de Bamako en présence de plusieurs membres du Gouvernement dont les ministres de la culture, N’Diaye Ramatoulaye Diallo, de l’Emploi et de la Formation professionnelle Mahamane Baby,  des Affaires religieuses et du Culte Thierno Amadou Omar Hass Diallo et plusieurs personnalités invitées, a constaté l’AMAP.

Le festival qui se déroulera  du 17 au 21 janvier 2017 est lancé sous le thème  «  Droit de vivre : luttons contre l’extrémisme violent».

Plusieurs films retenus dans le programme des organisateurs seront projetés pour la sensibilisation des citoyens  sur les droits humains et la liberté d’expression. Beaucoup d’autres activités culturelles notamment des débats, concerts et  ateliers vont être organisées dans divers sites dont  le terrain Chaba de Lafiaboubougou, l’Institut Français de Bamako, la Maison de la presse, le Campus Fast,  le Centre Chéché  Dramé.

La cérémonie de lancement a regroupé plusieurs artistes musiciens parmi lesquels, Smokey du Burkina Faso, Didié Awadi du Sénégal, Aicha Macky du Niger, Clément Abaifoula du Tchad, Master Soumy de Mali et  Adama Daïko de la Côte d’Ivoire.

AS/MS  (AMAP)
Bamako, medical 18 janvier (AMAP) Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, more about Abdoulaye Idrissa Maïga a été dépêché ce mercredi par la Président IBK pour présenter ses condoléances et celles du gouvernement aux familles des victimes, souhaiter prompt rétablissement aux blessés et faire le point de la situation, suite à l’attaque à la voiture piégée perpétrée contre un camp du Mouvement opérationnel de coordination (MOC), a appris l’AMAP de source officielle.

L’attaque perpétrée ce mercredi, par des hommes armés non identifiés contre le camp du MOC à Gao a fait officiellement 60 morts et plusieurs blessés.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a fait observer une minute de silence avant de décréter un deuil national de 3 jours au Conseil des ministres de ce mercredi.

KM (AMAP)

 
Bamako, pill 18 janvier (AMAP) Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Abdoulaye Idrissa Maïga a été dépêché ce mercredi par la Président IBK pour présenter ses condoléances et celles du gouvernement, souhaiter prompt rétablissement aux blessés et faire le point de la situation, suite à l’attaque à la voiture piégée perpétrée contre un camp du Mouvement opérationnel de coordination (MOC), a appris l’AMAP de source officielle.

L’attaque perpétrée ce mercredi contre le camp du MOC à Gao a fait officiellement 47 morts et plusieurs blessés.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a fait observer une minute de silence avant de décréter un deuil national de 3 jours au Conseil des ministres de ce mercredi.

KM (AMAP)

 
Bamako, website like this 18 janvier (AMAP) Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, case Abdoulaye Idrissa Maïga a été dépêché ce mercredi par la Président IBK pour présenter ses condoléances et celles du gouvernement, souhaiter prompt rétablissement aux blessés et faire le point de la situation, suite à l’attaque à la voiture piégée perpétrée contre un camp du Mouvement opérationnel de coordination (MOC), a appris l’AMAP de source officielle.

L’attaque perpétrée ce mercredi, par des armes armés non identifiés contre le camp du MOC à Gao a fait officiellement 47 morts et plusieurs blessés.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a fait observer une minute de silence avant de décréter un deuil national de 3 jours au Conseil des ministres de ce mercredi.

KM (AMAP)

 
Bamako, discount 18 janvier (AMAP) Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, information pills Abdoulaye Idrissa Maïga a été dépêché ce mercredi par la Président IBK pour présenter ses condoléances et celles du gouvernement, souhaiter prompt rétablissement aux blessés et faire le point de la situation, suite à l’attaque à la voiture piégée perpétrée contre un camp du Mouvement opérationnel de coordination (MOC), a appris l’AMAP de source officielle.

L’attaque perpétrée ce mercredi, par des armes armés non identifiés contre le camp du MOC à Gao a fait officiellement 60 morts et plusieurs blessés.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a fait observer une minute de silence avant de décréter un deuil national de 3 jours au Conseil des ministres de ce mercredi.

KM (AMAP)

 
Bamako, visit 18 janvier (AMAP) Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Abdoulaye Idrissa Maïga a été dépêché ce mercredi par la Président IBK pour présenter ses condoléances et celles du gouvernement, souhaiter prompt rétablissement aux blessés et faire le point de la situation, suite à l’attaque à la voiture piégée perpétrée contre un camp du Mouvement opérationnel de coordination (MOC), a appris l’AMAP de source officielle.

L’attaque perpétrée ce mercredi, par des armes armés non identifiés contre le camp du MOC à Gao a fait officiellement 60 morts et plusieurs blessés.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a fait observer une minute de silence avant de décréter un deuil national de 3 jours au Conseil des ministres de ce mercredi.

KM (AMAP)

 
Bamako, medications 18 janvier (AMAP) Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, order Abdoulaye Idrissa Maïga a été dépêché ce mercredi par la Président IBK pour présenter ses condoléances et celles du gouvernement, what is ed souhaiter prompt rétablissement aux blessés et faire le point de la situation, suite à l’attaque à la voiture piégée perpétrée contre un camp du Mouvement opérationnel de coordination (MOC), a appris l’AMAP de source officielle.

L’attaque perpétrée ce mercredi, par des hommes armés non identifiés contre le camp du MOC à Gao a fait officiellement 60 morts et plusieurs blessés.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a fait observer une minute de silence avant de décréter un deuil national de 3 jours au Conseil des ministres de ce mercredi.

KM (AMAP)

 
Bamako, this site 18 janvier (AMAP) Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Abdoulaye Idrissa Maïga a été dépêché ce mercredi par la Président IBK pour présenter ses condoléances et celles du gouvernement aux familles des victimes, souhaiter prompt rétablissement aux blessés et faire le point de la situation, suite à l’attaque à la voiture piégée perpétrée contre un camp du Mouvement opérationnel de coordination (MOC), a appris l’AMAP de source officielle.

L’attaque perpétrée ce mercredi, par des hommes armés non identifiés contre le camp du MOC à Gao a fait officiellement 60 morts et plusieurs blessés.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a fait observer une minute de silence avant de décréter un deuil national de 3 jours au Conseil des ministres de ce mercredi.

KM (AMAP)

 
Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, rx le mercredi 18 janvier 2017, price dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Président de la République, diagnosis Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a :

  • entendu une communication ;
  • et adopté des projets de textes.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

Le Président de la République a informé le Conseil des Ministres de l’attaque terroriste à la voiture piégée survenue, ce mercredi 18 janvier 2017, sur le site de cantonnement du Mécanisme opérationnel de Coordination de Gao et a fait observer une minute de silence en hommage aux victimes.

Le Président de la République a présenté ses condoléances attristées aux familles des victimes et souhaité prompt rétablissement aux blessés.

Le Président de la République a instruit au Gouvernement d’assurer la prise en charge diligente des blessés et d’apporter une assistance humanitaire aux parents des victimes.

Le Président de la République a également instruit au Gouvernement de constituer une délégation officielle en vue d’apporter un soutien moral aux Forces Armées et de Sécurité à Gao.

En hommage aux victimes, le Président de la République a décrété trois (03) jours de deuil national sur toute l’étendue du territoire national à compter du jeudi 19 janvier 2017 à zéro heure.

AU CHAPITRE DES MESURES REGLEMENTAIRES

AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION INTERNATIONALE ET DE L’INTEGRATION AFRICAINE :

Sur le rapport du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine, le Conseil des Ministres a adopté :

  1. Des projets de texte relatifs à la ratification de l’Accord de prêt, signé à Vienne le 09 novembre 2016, entre le Gouvernement de la République du Mali et le Fonds de l’OPEP pour le Développement international, pour le financement et du Projet de construction de la route Kwala-Mourdiah-Nara en République du Mali:

Dans le cadre de la réalisation du projet de construction de la route  Kwala-Mourdiah-Nara, le Fonds de l’OPEP pour le Développement international (OFID) accorde au Gouvernement de la République du Mali un prêt d’un montant de 10 millions 400 mille dollars, soit 6 milliards 335 millions de francs CFA environ.

Le prêt consenti est destiné au financement partiel de la mise à niveau de 188,2 km de route goudronnée, la construction de passerelles aux villages de Goumbou et de Nara,la construction d’une station de péageainsi que la mise en œuvre de mesures d’atténuation environnementale et sociale, notamment la réalisation de puits d’eau potable et l’installation d’équipements d’éclairage solaire.

La réalisation du Projet de construction de la route  Kwala-Mourdiah-Nara, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale des transports, des infrastructures de transport et du désenclavement du Mali, contribuera à l’amélioration des conditions de vie des populations des zones concernées.

  1. Des projets de texte relatifs à la ratification de la Convention de crédit n°CML 1346 01 X, signé à Bamako, le 29 mars 2016, entre le Gouvernement de la République du Mali et l’Agence française de Développement (AFD), relative au financement de la seconde phase du Projet d’Alimentation en Eau potable de la ville de Bamako à partir de Kabala :

Par cette convention de crédit, l’Agence française de Développement accorde au Gouvernement de la République du Mali un prêt d’un montant de 50 millions d’Euros, soit 32 milliards 677 millions 563 mille francs CFA, pour le financement de la seconde phase du Projet d’Alimentation en Eau potable de la ville de Bamako à partir de Kabala.

La seconde phase du Projet d’Alimentation en Eau potable de la ville de Bamako à partir de Kabala  vise à améliorer le service de l’eau potable pour les populations de Bamako et ses environs par la réalisation d’équipements et d’infrastructures de renforcement, notamment, la réalisation de stations de pompage, de bâches de stockage et de réseaux de distribution primaire.

Il vise également à améliorer la performance du service public de l’eau potable sur la base d’indicateurs prédéfinis.

  1. Des projets de texte relatifs à la ratification de l’Accord de prêt, signé à Bamako, le 15 décembre 2016, entre le Gouvernement de la République du Mali et la Banque ouest africaine de Développement (BOAD), pour le financement partiel du Projet d’Aménagement en 2×2 voies de la traversée de la ville de Sikasso :

La Banque ouest africaine de Développement (BOAD) accorde au Gouvernement de la République du Mali un prêt d’un montant de 20 milliards de francs CFA destiné au financement partiel du Projet d’Aménagement en 2×2 voies de la traversée de la ville de Sikasso.

Les travaux du Projet portent notamment sur l’élargissement et le bitumage en 2×2 voies de la traversée de Sikasso sur une longueur de 4,6 kilomètres et l’aménagement des voies connexes à cette traversée sur un linéaire de 2,4 kilomètres.

La réalisation du Projet d’Aménagement en 2×2 voies de la traversée de la ville de Sikasso contribue à l’amélioration de la mobilité urbaine et au développement des échanges économiques au niveau national et régional.

  1. Des projets de texte relatifs à la ratification de l’Accord de prêt, signé à Bamako, le 15 décembre 2016, entre le Gouvernement de la République du Mali et la Banque ouest africaine de Développement (BOAD), pour le financement partiel du Projet d’Interconnexion électrique Mali-Guinée :

L’accord de prêt, d’un montant de 18 milliards de francs CFA, est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et la Banque ouest africaine de Développement dans le cadre du financement partiel du Projet d’Interconnexion électrique Mali-Guinée.

Il est destiné au financement de la construction d’une ligne de transport électrique de 225 KV,de Sanankoroba au Mali à la frontière de Guinée et au financement de l’extension du poste haute tension de Sanankoroba.

Le Projet d’Interconnexion électrique Mali-Guinée vise à favoriser le développement des échanges d’énergie entre les deux pays.

Sa mise en œuvre contribuera à l’accroissement du taux d’accès à l’électricité dans la zone du Projet et à l’augmentation de la capacité de transit d’énergie vers les centres de consommation.

Elle contribuera également à l’amélioration du cadre de vie des populations bénéficiaires ainsi qu’à la création d’emplois et de richesses additionnelles.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUE :

Sur le rapport du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret fixant les modalités d’application de la Loi n°09-059 du 28 décembre 2009 régissant la recherche biomédicale sur l’être humain.

La loi du 28 décembre 2009 détermine notamment les conditions d’exercice de la recherche sur les personnes vivantes, les embryons fœtus, les matériaux biologiques d’origine humaine, les renseignements personnels identifiables, les cadavres, les embryons de fœtus issus d’interruption de grossesse ou d’avortement spontanés et sur les enfants mort-nés.

Le présent projet de décret est adopté en application des dispositions de cette loi.

Il précise davantage les conditions, les modalités et les procédures de la recherche biomédicale sur l’être humain.

Il renforce, en outre, l’environnement règlementaire relatif à l’évaluation éthique des protocoles de recherche, en complétant les principes fondamentaux universellement reconnus en la matière.

Il clarifie enfin les conditions et les modalités de saisine des comités sectoriels d’éthique et du comité national d’éthique.

Bamako, le 18 janvier 2017

           Le Secrétaire général du Gouvernement

Madame SANOGO Aminata MALLE

Chevalier de l’Ordre national

 
CM N° 2017-02/SGG

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, what is ed le mercredi 18 janvier 2017, remedy dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Président de la République, Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a :

  • entendu une communication ;
  • et adopté des projets de textes.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

Le Président de la République a informé le Conseil des Ministres de l’attaque terroriste à la voiture piégée survenue, ce mercredi 18 janvier 2017, sur le site de cantonnement du Mécanisme opérationnel de Coordination de Gao et a fait observer une minute de silence en hommage aux victimes.

Le Président de la République a présenté ses condoléances attristées aux familles des victimes et souhaité prompt rétablissement aux blessés.

Le Président de la République a instruit au Gouvernement d’assurer la prise en charge diligente des blessés et d’apporter une assistance humanitaire aux parents des victimes.

Le Président de la République a également instruit au Gouvernement de constituer une délégation officielle en vue d’apporter un soutien moral aux Forces Armées et de Sécurité à Gao.

En hommage aux victimes, le Président de la République a décrété trois (03) jours de deuil national sur toute l’étendue du territoire national à compter du jeudi 19 janvier 2017 à zéro heure.

AU CHAPITRE DES MESURES REGLEMENTAIRES

AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION INTERNATIONALE ET DE L’INTEGRATION AFRICAINE :

Sur le rapport du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine, le Conseil des Ministres a adopté :

  1. Des projets de texte relatifs à la ratification de l’Accord de prêt, signé à Vienne le 09 novembre 2016, entre le Gouvernement de la République du Mali et le Fonds de l’OPEP pour le Développement international, pour le financement et du Projet de construction de la route Kwala-Mourdiah-Nara en République du Mali:

Dans le cadre de la réalisation du projet de construction de la route  Kwala-Mourdiah-Nara, le Fonds de l’OPEP pour le Développement international (OFID) accorde au Gouvernement de la République du Mali un prêt d’un montant de 10 millions 400 mille dollars, soit 6 milliards 335 millions de francs CFA environ.

Le prêt consenti est destiné au financement partiel de la mise à niveau de 188,2 km de route goudronnée, la construction de passerelles aux villages de Goumbou et de Nara,la construction d’une station de péageainsi que la mise en œuvre de mesures d’atténuation environnementale et sociale, notamment la réalisation de puits d’eau potable et l’installation d’équipements d’éclairage solaire.

La réalisation du Projet de construction de la route  Kwala-Mourdiah-Nara, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale des transports, des infrastructures de transport et du désenclavement du Mali, contribuera à l’amélioration des conditions de vie des populations des zones concernées.

  1. Des projets de texte relatifs à la ratification de la Convention de crédit n°CML 1346 01 X, signé à Bamako, le 29 mars 2016, entre le Gouvernement de la République du Mali et l’Agence française de Développement (AFD), relative au financement de la seconde phase du Projet d’Alimentation en Eau potable de la ville de Bamako à partir de Kabala :

Par cette convention de crédit, l’Agence française de Développement accorde au Gouvernement de la République du Mali un prêt d’un montant de 50 millions d’Euros, soit 32 milliards 677 millions 563 mille francs CFA, pour le financement de la seconde phase du Projet d’Alimentation en Eau potable de la ville de Bamako à partir de Kabala.

La seconde phase du Projet d’Alimentation en Eau potable de la ville de Bamako à partir de Kabala  vise à améliorer le service de l’eau potable pour les populations de Bamako et ses environs par la réalisation d’équipements et d’infrastructures de renforcement, notamment, la réalisation de stations de pompage, de bâches de stockage et de réseaux de distribution primaire.

Il vise également à améliorer la performance du service public de l’eau potable sur la base d’indicateurs prédéfinis.

  1. Des projets de texte relatifs à la ratification de l’Accord de prêt, signé à Bamako, le 15 décembre 2016, entre le Gouvernement de la République du Mali et la Banque ouest africaine de Développement (BOAD), pour le financement partiel du Projet d’Aménagement en 2×2 voies de la traversée de la ville de Sikasso :

La Banque ouest africaine de Développement (BOAD) accorde au Gouvernement de la République du Mali un prêt d’un montant de 20 milliards de francs CFA destiné au financement partiel du Projet d’Aménagement en 2×2 voies de la traversée de la ville de Sikasso.

Les travaux du Projet portent notamment sur l’élargissement et le bitumage en 2×2 voies de la traversée de Sikasso sur une longueur de 4,6 kilomètres et l’aménagement des voies connexes à cette traversée sur un linéaire de 2,4 kilomètres.

La réalisation du Projet d’Aménagement en 2×2 voies de la traversée de la ville de Sikasso contribue à l’amélioration de la mobilité urbaine et au développement des échanges économiques au niveau national et régional.

  1. Des projets de texte relatifs à la ratification de l’Accord de prêt, signé à Bamako, le 15 décembre 2016, entre le Gouvernement de la République du Mali et la Banque ouest africaine de Développement (BOAD), pour le financement partiel du Projet d’Interconnexion électrique Mali-Guinée :

L’accord de prêt, d’un montant de 18 milliards de francs CFA, est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et la Banque ouest africaine de Développement dans le cadre du financement partiel du Projet d’Interconnexion électrique Mali-Guinée.

Il est destiné au financement de la construction d’une ligne de transport électrique de 225 KV,de Sanankoroba au Mali à la frontière de Guinée et au financement de l’extension du poste haute tension de Sanankoroba.

Le Projet d’Interconnexion électrique Mali-Guinée vise à favoriser le développement des échanges d’énergie entre les deux pays.

Sa mise en œuvre contribuera à l’accroissement du taux d’accès à l’électricité dans la zone du Projet et à l’augmentation de la capacité de transit d’énergie vers les centres de consommation.

Elle contribuera également à l’amélioration du cadre de vie des populations bénéficiaires ainsi qu’à la création d’emplois et de richesses additionnelles.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUE :

Sur le rapport du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret fixant les modalités d’application de la Loi n°09-059 du 28 décembre 2009 régissant la recherche biomédicale sur l’être humain.

La loi du 28 décembre 2009 détermine notamment les conditions d’exercice de la recherche sur les personnes vivantes, les embryons fœtus, les matériaux biologiques d’origine humaine, les renseignements personnels identifiables, les cadavres, les embryons de fœtus issus d’interruption de grossesse ou d’avortement spontanés et sur les enfants mort-nés.

Le présent projet de décret est adopté en application des dispositions de cette loi.

Il précise davantage les conditions, les modalités et les procédures de la recherche biomédicale sur l’être humain.

Il renforce, en outre, l’environnement règlementaire relatif à l’évaluation éthique des protocoles de recherche, en complétant les principes fondamentaux universellement reconnus en la matière.

Il clarifie enfin les conditions et les modalités de saisine des comités sectoriels d’éthique et du comité national d’éthique.

Bamako, le 18 janvier 2017

           Le Secrétaire général du Gouvernement

Madame SANOGO Aminata MALLE

Chevalier de l’Ordre national

 
Bamako, recipe 19 janvier (AMAP) La Banque africaine de développement (BAD) a accordé au Mali un nouveau prêt d’un montant de plus de 27 milliards de F CFA destiné au financement de 2 projets phares, sildenafil notamment le programme d’appui aux réformes de la gouvernance économique, approved phase II  et le projet d’appui à la réinsertion socio économique des populations au nord du Mali (PARSEP NM) a appris l’AMAP de source officielle.

L’accord de prêt a été signé mardi à Abidjan par le directeur de la BAD, zone Afrique de l’ouest, Janvier Litse et l’ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire, Ousmane Ag Rhissa.

Selon les termes de l’accord ce prêt est reparti entre les 2 projets  à hauteur de  19,4 milliards de F CFA pour le premier projet et 8,4 milliards pour le second .

MS  (AMAP)

Laisser un commentaire