Journée d’hommage à Wa Kamissoko: 40 années après sa disparition l’on se souvient toujours du grand griot de Mandé

Bamako, le 20 mars (AMAP) Le 40ème  anniversaire de la disparition de Wa Kamissoko, grand traditionnaliste malien a été magnifié par l’’Association des historiens du Mali (ASHIMA)  en partenariat avec l’Institut des Sciences humaines du Mali par une conférence débat animée par des éminents professeurs d’histoire et hommes de culture samedi dernier à l’amphithéâtre de la faculté d’histoire et géographie de Bamako.

Les conférenciers, Dr Fodé Moussa Sidibé,  Pr Drissa Diakité,  Seydou Camara et  Filifing Sacko ont chacun abordé dans leur exposé un aspect de l’œuvre et de la vie de ce grand traditionaliste malien en présence du président de l’ASHIMA, Pr Doulaye Konaté, des membres de la famille de Wa et un public de chercheurs, d’étudiants.

« Wa et le colloque de 1875-1976 » a été le thème développé par Filifing Sacko, pendant que « l’Amitié entre Youssouf  Tata Cissé et Wa Kamissoko » a été l’aspect évoqué  par Dr Fodé Moussa Sidibé  avant l’exposé du Pr Drissa Diakité intitulé « Wa et la connaissance du Mandé » et celui de Seydou Camara axé sur  « la tradition orale  et l’histoire du Mandé ».

Cette activité d’hommage mérité  à Wa Kamissoko  vise également à donner une opportunité supplémentaire aux jeunes historiens et chercheurs de mieux découvrir l’homme, connaître ses œuvres et l’histoire du Mandé, a indiqué le président de l’ASHIMA, Pr Doulaye Konaté.

AS/MS (AMAP)

Laisser un commentaire