FESPACO : « Wulu » à la conquête du grand prix de l’Etalon d’or de Yennenga

Bamako, 24 février (AMAP) « Wulu » ou « Chien »  de Daouda Coulibaly est le seul long métrage malien retenu en compétition pour la conquête du grand prix de l’Etalon d’or de Yennenga, la plus haute distinction du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) dont la 25ème édition s’ouvre ce samedi dans la capitale du Burkina Faso.

Cette grande messe du cinéma africain a déjà vu plusieurs cinéastes maliens se succéder sur la plus haute marche de son podium. Il s’agit précisément de Souleymane Cissé, Cheick Oumar Sissoko et de Adama Drabo.

Cette année, le rendez-vous culturel se déroule sous le thème de la valorisation de « La formation dans les métiers du cinéma et de l’audiovisuel » avec  la Côte d’Ivoire comme pays invité d’honneur, a indiqué le Burkinabé Ardiouma Soma, Délégué général du FESPACO.

Si le cinéma malien n’est représenté cette année dans la compétition long métrage que par le réalisateur de « Wulu », bien d’autres cinéastes maliens seront, par contre, en lice dans la série des documentaires et des films court métrage.

Selon Moussa Ouane, ancien directeur du Centre national de la Cinématographie du Mali (CNCM), les cinéastes maliens postulant dans la série documentaires et court métrage sont Fatoumata K. Coulibaly, Mariam Fofana et Aoua  A. N’diaye.

MS (AMAP)

Laisser un commentaire