Eliminatoires Afrobasket 2017 : le Cap-Vert bouleverse la donne en Zone 2

Bamako, about it 21 février (AMAP) La 7è édition de la Rentrée Littéraire du Mali a été officiellement lancée mardi dans l’après midi au Musée national sous la présidence du ministre de la culture, visit web N’Diaye Ramatouaye Diallo, en présence de ses homologues, de l’éducation, Kénékouo dit Barthelemy Togo, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Goïta, du représentant de l’Union Européenne, Alain Holleville  et de plusieurs écrivains et hommes de culture, a constaté l’AMAP.

«Nous faisons ici le pari à Bamako, de “Renouveler le Monde” par le biais de la littérature et je vous invite à lire pour créer une dynamique par la force de notre imagination mise en branle par nos écrivains», a déclaré N’Diaye Ramatoulaye Diallo.

Cette 7ème édition qui met en compétition plusieurs prix dont les prix Ahmed Baba et de  l’Union Européenne, prévoit entre autres activités, des cafés littéraires, des tables rondes, des conférences- débats, des spectacles et des ateliers dans les Universités, des Lycées, au Musée national, à l’Institut Français, à la Gara, au Bla-Bla, à la Bibliothèque nationale et au Centre de la Médina.

La coopération culturelle entre l’UE et le Mali qui vise à promouvoir les identités culturelles, constitue un lien d’expression structuré et ouvert de la culture, de l’éducation et du savoir.

 AS/AMAP

Bamako, adiposity 21 février (AMAP) La 7è édition de la Rentrée Littéraire du Mali a été officiellement lancée mardi dans l’après midi au Musée national sous la présidence du ministre de la culture, N’Diaye Ramatouaye Diallo, en présence de ses homologues, de l’éducation, Kénékouo dit Barthelemy Togo, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Goïta, du représentant de l’Union Européenne, Alain Holleville  et de plusieurs écrivains et hommes de culture, a constaté l’AMAP.

«Nous faisons ici le pari à Bamako, de “Renouveler le Monde” par le biais de la littérature et je vous invite à lire pour créer une dynamique par la force de notre imagination mise en branle par nos écrivains», a déclaré N’Diaye Ramatoulaye Diallo.

Cette 7ème édition qui met en compétition plusieurs prix dont les prix Ahmed Baba et de  l’Union Européenne, prévoit entre autres activités, des cafés littéraires, des tables rondes, des conférences- débats, des spectacles et des ateliers dans les Universités, des Lycées, au Musée national, à l’Institut Français, à la Gara, au Bla-Bla, à la Bibliothèque nationale et au Centre de la Médina.

La coopération culturelle entre l’UE et le Mali qui vise à promouvoir les identités culturelles, constitue un lien d’expression structuré et ouvert de la culture, de l’éducation et du savoir.

 AS/AMAP

Bamako, medicine 21 février (AMAP) La 7è édition de la Rentrée Littéraire du Mali a été officiellement lancée mardi dans l’après midi au Musée national sous la présidence du ministre de la culture, N’Diaye Ramatouaye Diallo, en présence de ses homologues, de l’éducation, Kénékouo dit Barthelemy Togo, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Goïta, du représentant de l’Union Européenne, Alain Holleville  et de plusieurs écrivains et hommes de culture, a constaté l’AMAP.

«Nous faisons ici le pari à Bamako, de “Renouveler le Monde” par le biais de la littérature et je vous invite à lire pour créer une dynamique par la force de notre imagination mise en branle par nos écrivains», a déclaré N’Diaye Ramatoulaye Diallo.

Cette 7ème édition qui met en compétition plusieurs prix dont les prix Ahmed Baba et de  l’Union Européenne, prévoit entre autres activités, des cafés littéraires, des tables rondes, des conférences- débats, des spectacles et des ateliers dans les Universités, des Lycées, au Musée national, à l’Institut Français, à la Gara, au Bla-Bla, à la Bibliothèque nationale et au Centre de la Médina.

La coopération culturelle entre l’UE et le Mali qui vise à promouvoir les identités culturelles, constitue un lien d’expression structuré et ouvert de la culture, de l’éducation et du savoir.

 AS/AMAP

Bamako, nurse 21 février (AMAP) Le lancement de la 7è édition de la Rentrée littéraire du Mali a été présidé mardi au Musée national par le ministre de la Culture, this N’Diaye Ramatouaye Diallo, en présence de ses homologues de l’Education, Kénékouo dit Barthelemy Togo, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Goïta, a constaté l’AMAP;

Le représentant de l’Union Européenne, Alain Holleville et plusieurs écrivains et hommes de culture ont pris part à la cérémonie.

«Nous faisons ici le pari à Bamako, de “renouveler le monde par le biais de la littérature et je vous invite à lire pour créer une dynamique par la force de notre imagination mise en branle par nos écrivains», a déclaré N’Diaye Ramatoulaye Diallo.

Cette 7ème édition met en compétition plusieurs prix, notamment le Prix Ahmed Baba et le Prix de l’Union Européenne.

Elle sera marquée par plusieurs activités au nombre desquelles des cafés littéraires, des tables rondes, des conférences- débats, des spectacles et des ateliers dans les universités, dans les lycées, au Musée national, à l’Institut Français, à la gare, au Bla-Bla, à la Bibliothèque nationale et au Centre de la Médina.

Selon les organisateurs, la coopération culturelle entre le Mali et l’UE vise à promouvoir les identités culturelles. Elle constitue un lien d’expression structuré et ouvert de la culture, de l’éducation et du savoir, a-t-on précisé.l

 AS/AMAP

Bamako, tadalafil 21 février (AMAP) Le lancement de la 7è édition de la Rentrée littéraire du Mali a été présidé mardi au Musée national par le ministre de la Culture, viagra approved N’Diaye Ramatouaye Diallo, stuff en présence de ses homologues de l’Education, Kénékouo dit Barthelemy Togo, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Goïta, a constaté l’AMAP;

Le représentant de l’Union Européenne, Alain Holleville, et plusieurs écrivains et hommes de culture ont pris part à la cérémonie.

«Nous faisons ici le pari à Bamako, de “renouveler le monde par le biais de la littérature et je vous invite à lire pour créer une dynamique par la force de notre imagination mise en branle par nos écrivains», a déclaré N’Diaye Ramatoulaye Diallo.

Cette 7ème édition met en compétition plusieurs prix, notamment le Prix Ahmed Baba et le Prix de l’Union Européenne.

Elle sera marquée par plusieurs activités au nombre desquelles des cafés littéraires, des tables rondes, des conférences- débats, des spectacles et des ateliers dans les universités, dans les lycées, au Musée national, à l’Institut Français, à la gare, au Bla-Bla, à la Bibliothèque nationale et au Centre de la Médina.

Selon les organisateurs, la coopération culturelle entre le Mali et l’UE vise à promouvoir les identités culturelles. Elle constitue à cet égard un lien d’expression structuré et ouvert de la culture, de l’éducation et du savoir, a-t-on précisé.

 AS/AMAP

Bamako, no rx 21 février (AMAP) Le lancement de la 7è édition de la Rentrée littéraire du Mali a été présidé mardi au Musée national par le ministre de la Culture, clinic N’Diaye Ramatouaye Diallo, en présence de ses homologues de l’Education, Kénékouo dit Barthelemy Togo, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Goïta, a constaté l’AMAP;

Le représentant de l’Union Européenne, Alain Holleville, et plusieurs écrivains et hommes de culture ont pris part à la cérémonie.

«Nous faisons ici le pari à Bamako, de “renouveler le monde par le biais de la littérature et je vous invite à lire pour créer une dynamique par la force de notre imagination mise en branle par nos écrivains», a déclaré N’Diaye Ramatoulaye Diallo.

Cette 7ème édition met en compétition plusieurs prix, notamment le Prix Ahmed Baba et le Prix de l’Union Européenne.

Elle sera marquée par plusieurs activités au nombre desquelles des cafés littéraires, des tables rondes, des conférences- débats, des spectacles et des ateliers dans les universités, dans les lycées, au Musée national, à l’Institut Français, à la gare, au Bla-Bla, à la Bibliothèque nationale et au Centre de la Médina.

Selon les organisateurs, la coopération culturelle entre le Mali et l’UE vise à promouvoir les identités culturelles. Elle constitue à cet égard un lien d’expression structuré et ouvert de la culture, de l’éducation et du savoir, a-t-on précisé.

 AS/AMAP
Bamako, viagra 22 février (AMAP) Le Cap-Vert a décidé de réintégrer les éliminatoires de l’Afrobasket de Brazzaville 2017 compliquant un peu plus la tâche au Mali et au Sénégal qui étaient initialement donnés comme les favoris de la Zone 2 face à l’outsider guinéen.

Après avoir désisté dans un premier temps, link le Cap-Vert  a finalement décidé de prendre part à la compétition portant ainsi à quatre le nombre de pays de la Zone 2 désormais engagés dans la qualification pour Brazzaville 2017, sildenafil a annoncé mardi Fiba-Afrique.

Seuls le Mali, le Sénégal et la Guinée étaient au départ annoncés mais il faudra désormais compter avec le Cap-Vert dans la lutte pour les deux tickets qualificatifs à la phase finale de cet Afrobasket 2017 prévue du 19 au 30 août à Brazzaville, en République du Congo.

Le premier tour des éliminatoires aura lieu le 19 mars à Bamako, tandis que le deuxième se déroulera une semaine plus tard à Dakar, au Sénégal.

Sur le plan africain, le Cap-Vert  est un grand pays de basketball. Classé actuellement au 63ème rang mondial et au 12ème rang en Afrique, le Cap-Vert a pris part aux deux dernières éditions du FIBA AfroBasket.

AT (AMAP)

Laisser un commentaire