Douentza: une mission du CAP, cible d’une attaque d’hommes armés non identifiés

Bamako, treat 30 mars (AMAP). « Ya Na », qui veut dire « Ô Mère » est le nouvel Album de l’artiste Keltoun Walet Emastagh de Kidal, qui sera sur le marché à partir de la semaine prochaine, a appris l’AMAP.

L’annonce a été faite par l’artiste elle-même mercredi au Grand Hôtel de Bamako, lors d’une conférence de presse en présence du gouverneur de Ménaka, Daouda Maïga, du musicien Malien, Maestro Bonkana Maïga et de nombreux hommes de culture et des journalistes.

L’album dont le titre générique est « Watcha » ou l’amour, est composé de 10 morceaux qui abordent, entre autres les sujets relatifs aux valeurs humaines, à l’unité nationale, à la paix, à la réconciliation et à l’amour.

« Pour moi c’est une façon de dénoncer ce qui se passe chez moi à Kidal et contribuer à la restauration de la paix en ce moment important de la recherche d’une paix durable à travers la conférence d’attente nationale » a déclaré l’artiste.

La projection du morceau phare de l’album réalisé au Mali par Baba Simaga et mixé à Paris par le Maestro Boncana Maiga, a permis aux journalistes de comprendre les messages de paix, d’unité, de réconciliation et d’amour véhiculés par la chanteuse.

Keltoun Walet Emastagh est artiste peintre, poète et chanteuse qui a, à son actif  2 albums dont un en solo sorti en 1994. En poésie, elle a publié l’Anthologie de la poésie malienne en 2013 à l’Edition « La Sahélienne ».

AS/KM (AMAP)
Douentza, remedy 30 mars (AMAP) Une mission du centre d’animation pédagogique (CAP) du cercle de Douentza a été la cible, ailment mercredi, d’une attaque d’hommes armés non identifiés, près  du village de Gnimignama, situé à 35 km de Douentza, dans la commune rurale de Dangol Bore, a rapporté jeudi le correspondant de presse de l’AMAP.

Il était environ 17 heures quand des hommes armés non identifiés ont tenté de stopper le véhicule de  la mission du CAP, conduite par son directeur, en provenance de Mopti, dans les environs du village de Gnimignama, sur la RN 16.

Suite au refus du chauffeur d’obtempérer, les hommes armés ont tiré sur le véhicule de la mission blessant deux conseillers et le chauffeur sans pouvoir enlever la voiture.

Les blessés, dont la vie n’est pas en danger, ont été admis à l’hôpital régional de Mopti pour des soins appropriés.

La zone de Douentza est devenue un pôle de recrudescence de la violence avec fréquemment des enlèvements et des morts d’hommes. La dernière attaque au cours de la quelle deux gendarmes ont été tués  et un porté disparu remonte seulement dans la nuit de mardi au mercredi à Boulkessi.

AWD/KM (AMAP)

Laisser un commentaire