Dissémination du document de la politique nationale de développement de la micro-finance

ras-bath-300x199Bamako, sildenafil 26 août (AMAP) Le Tribunal de première instance de la commune IV du district de Bamako a condamné jeudi une personne, à 6 mois de prison avec sursis et 20.000FCFA d’amende, une  personne et relaxé 18 autres  à la suite de la manifestation de soutien à Youssouf Bathily dit Ras Bath, le 17 août dernier.

Les 19 prévenus étaient poursuivis pour obstructions de la voie publique par attroupement illicite, troubles graves à l’ordre public, violences et voies de fait à l’endroit des dépositaires de l’autorité publique, notamment les magistrats, et refus d’obtempérer aux injonctions des forces de l’ordre.

Pour rappel, les évènements de soutien à Ras Bath avaient fait un mort parmi les manifestants, 18 blessés et des dégâts matériels importants au Tribunal de la première instance de la CIV du District de Bamako.

KM (AMAP)

 

 

 
ras-bath-300x199Bamako, sildenafil 26 août (AMAP) Le Tribunal de première instance de la commune IV du district de Bamako a condamné jeudi une personne, à 6 mois de prison avec sursis et 20.000FCFA d’amende, une  personne et relaxé 18 autres  à la suite de la manifestation de soutien à Youssouf Bathily dit Ras Bath, le 17 août dernier.

Les 19 prévenus étaient poursuivis pour obstructions de la voie publique par attroupement illicite, troubles graves à l’ordre public, violences et voies de fait à l’endroit des dépositaires de l’autorité publique, notamment les magistrats, et refus d’obtempérer aux injonctions des forces de l’ordre.

Pour rappel, les évènements de soutien à Ras Bath avaient fait un mort parmi les manifestants, 18 blessés et des dégâts matériels importants au Tribunal de la première instance de la CIV du District de Bamako.

KM (AMAP)

 

 

 
akam-mali-85559_0-300x200Bamako, information pills 26 août (AMAP) Le ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Konimba Sidibé, a présidé jeudi, dans les locaux de son département, un  atelier de dissémination du document de la politique nationale de développement de la micro-finance et de son plan d’actions 2016-2020.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du président de l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés du Mali (APSFD-Mali), Adama Camara et des représentants des ministères impliqués dans le secteur de la micro-finance.

Etaient également présents les partenaires du Fonds international de développement agricole, de la coopération canadienne, de l’Agence française de développement, la coopération danoise, de l’Agence américaine pour le développement, la Banque mondiale, de la coopération technique allemande et de la coopération luxembourgeoise.

L’objectif était de permettre  aux différents acteurs de s’approprier la politique nationale  de développement de la micro finance adoptée par le gouvernement, le 29 juin dernier.

La politique nationale de développement de la micro-finance qui contribue à l’amélioration des conditions de vie des ménages pauvres, vise à construire un secteur professionnel de la micro-finance.

KM (AMAP)  

Laisser un commentaire