Plusieurs centaines de jeunes et de femmes ont marché à Niafunké pour protester contre l’insécurité grandissante

Gao-546x365Niafunké,09 novembre (AMAP) Plusieurs centaines de jeunes et de femmes ont pris d’assaut les rues de Niafunké hier mardi et ce mercredi dans la matinée, dans le cadre  de deux grandes marches de protestation  contre les braquages sur les axes Tonka- Niafunké-Léré dont le denier remonte à lundi, a constaté  l’AMAP.

Les marcheurs qui  scandaient  » Nous réclamons plus de sécurité ;  trop c’est trop » se sont dirigés sur la Préfecture où Ils  ont remis une déclaration  au Préfet, dans laquelle  ils réclament plus de sécurité  sur tous les axes routiers qui mènent  vers Niafunké.

Les manifestants ont même imposé une journée ville morte ce mercredi à Niafunké puisque les écoles et plusieurs autres structures de la ville sont restées fermées a indiqué le correspondant de l’AMAP.

Une rencontre de concertation entre tous les acteurs a été improvisée pour calmer la situation et respecté la mémoire des défunts.

Les Radios de proximité ont été toutes sollicitées pour relayer les messages d’apaisement en direction des responsables des jeunes et des populations invités à plus de calme.

SM/MS (AMAP)

Laisser un commentaire