Créer un environnement porteur et propice pour le développement des affaires au Mali

image d'archives
image d’archives

Tombouctou, cost check 21 novembre (AMAP) Cinq militaires maliens dont un capitaine, order du détachement des forces armées et de sécurité (FAMAS) basé à Bambara-Maoudé, relevant de la Zone de défense de Mopti, transportant le matériel électoral, ont été tués et 8 autres blessés dimanche dans l’attaque le leur convoi par des hommes armés non identifiés, dans la commune rurale d’Inadjatafane, dans le  cercle de Gourma-Rharous, a rapporté lundi le correspondant de presse de l’AMAP.

Le convoi militaire qui transportait les urnes en provenance de Kazay-Kazay pour Inadjatafane, chef –lieu de commune, à 35km du cercle de Rhassous a essuyé dans les environs de 14 heures, des tirs nourris qui ont causé la mort de 5 de ses éléments et blessé 8 autres.

Les assaillants qui ont disparu dans la nature, n’ont pas pu emporter les urnes, a précisé le correspondant de presse..

 MSH/KM (AMAP)

image d'archives
image d’archives

Tombouctou, more about 21 novembre (AMAP) Cinq militaires maliens dont un capitaine, du détachement des forces armées et de sécurité (FAMAS) basé à Bambara-Maoudé, abortion relevant de la Zone de défense de Mopti, transportant le matériel électoral, ont été tués et 8 autres blessés dimanche dans l’attaque le leur convoi par des hommes armés non identifiés, dans la commune rurale d’Inadjatafane, dans le  cercle de Gourma-Rharous, a rapporté lundi le correspondant de presse de l’AMAP.

Le convoi militaire qui transportait les urnes en provenance de Kazay-Kazay pour Inadjatafane, chef –lieu de commune, à 35km du cercle de Rhassous a essuyé dans les environs de 14 heures, des tirs nourris qui ont causé la mort de 5 de ses éléments et blessé 8 autres.

Les assaillants qui ont disparu dans la nature, n’ont pas pu emporter les urnes, a précisé le correspondant de presse..

 MSH/KM (AMAP)
konimba-sidibeBamako, mind 22 novembre (AMAP) Le ministre de la Promotion des investissements et du Secteur privé, visit Konimba Sidibé a déclaré vendredi, lors de la 14è réunion du Comité mixte de suivi des reformes du climat des affaires, Etat-secteur privé que «le secteur privé est perçu comme l’un des moteurs essentiels du développement et  pour que des investisseurs puissent s’installer au Mali, nous avons l’obligation de créer un environnement porteur et propice au développement des affaires », a appris l’AMAP de source officielle.

Konimba Sidibé a aussi rappelé que le gouvernement a institué cette rencontre périodique avec le secteur privé en vue d’apprécier l’état d’évolution du climat des affaires  et de  valider le mécanisme de suivi de qualité qui permet de dire de manière incontestable que le climat des affaires s’améliore.

Cette 14ème réunion du Comité mixte de suivi des reformes du climat des affaires Etat-secteur privé qui s’est déroulée qui s’est déroulée, sous la présidence du Premier ministre, Modibo Keïta à la Cité administrative, a permis d’apprécier  l’état d’exécution des instructions formulées lors de la session précédente et d’examiner le mécanisme de suivi du Plan  opération stratégique pour  l’amélioration du climat des affaires.

KM /MS (AMAP)

Laisser un commentaire