Coupe CAF : « Onze Créateurs » s’impose à Rayon Sport du Rwanda (1-0)

Sikasso, this 11 mars (AMAP) Le lancement du projet Femmes artistes musiciennes entrepreneures sociales (FAMES) a été présidé jeudi, symptoms par le représentant du Conseil régional de Cercle de Sikasso, viagra 100mg Amadou Diarra en présence du président de l’Association acte sept, dans la salle de réunion du Conseil de cercle de Sikasso a appris l’AMAP.

Le but du projet est de réaliser un portrait de chaque artiste et l’accompagner à réaliser dans son projet de développement pour une bonne gestion folklorique des artistes instrumentalistes féminines.

« Le projet FAMES  d’éliminer  les frontières entre les artistes nationaux et locaux à travers des manifestions culturelles dans les cercle de Sikasso », a déclaré Adama Traoré.

«  Je suis très contente de participer à ce projet de développement qui va contribuer  à me faire connaitre » a dit l’artiste,  Waratio Dembélé  de Koutiala.

Le FAMES est une activité du projet Sirabo,  initié en 2008 par l’Association culturelle Acte Septe en partenariat avec l’ambassade de Canada et la collectivité territoriale de la dite région, pour promouvoir les instruments traditionnels et accompagner les artistes.

AS (AMAP)
Sikasso, ed 11 mars (AMAP) Le projet Femmes artistes musiciennes entrepreneures sociales (FAMES) a été officiellement lancé, discount jeudi à Sikasso, par le représentant du Conseil régional de Cercle, Amadou Diarra, en présence du président de l’Association Acte sept, a constaté l’AMAP.

Le but du projet est de réaliser un portrait de chaque artiste afin de pouvoir l’accompagner efficacement à réaliser son projet de développement en vue d’une bonne gestion folklorique des artistes instrumentalistes féminines.

« Le projet FAMES vise à éliminer les frontières entre les artistes nationaux et locaux à travers des manifestions culturelles dans les cercle de Sikasso », a déclaré Adama Traoré.

«  Je suis très contente de participer à ce projet de développement qui va contribuer à me faire connaitre » a affirmé de son côté l’artiste  Waratio Dembélé  de Koutiala.

Le FAMES est une activité du projet Sirabo que l’Association culturelle Acte Sept a initié en 2008 en partenariat avec l’ambassade du Canada et la collectivité territoriale de Sikasso, pour promouvoir les instruments traditionnels et accompagner les artistes.

AS (AMAP)
Sikasso, prescription 11 mars (AMAP) Le projet Femmes artistes musiciennes entrepreneures sociales (FAMES) a été officiellement lancé, discount jeudi à Sikasso, decease par le représentant du Conseil régional de Cercle, Amadou Diarra, en présence du président de l’Association Acte sept, a constaté l’AMAP.

Le but du projet est de réaliser un portrait de chaque artiste afin de pouvoir l’accompagner efficacement à réaliser son projet de développement en vue d’une bonne gestion folklorique des artistes instrumentalistes féminines.

« Le projet FAMES vise à éliminer les frontières entre les artistes nationaux et locaux à travers des manifestions culturelles dans les cercle de Sikasso », a déclaré Adama Traoré.

«  Je suis très contente de participer à ce projet de développement qui va contribuer à me faire connaitre » a affirmé de son côté l’artiste  Waratio Dembélé  de Koutiala.

Le FAMES est une activité du projet Sirabo que l’Association culturelle Acte Sept a initié en 2008 en partenariat avec l’ambassade du Canada et la collectivité territoriale de Sikasso dans le but de promouvoir les instruments traditionnels et accompagner les artistes.

AS (AMAP)
Sikasso, sildenafil 11 mars (AMAP) Le projet Femmes artistes musiciennes entrepreneures sociales (FAMES) a été officiellement lancé, search jeudi à Sikasso, order par le représentant du Conseil régional de Cercle, Amadou Diarra, en présence du président de l’Association Acte sept, a constaté l’AMAP.

Le but du projet est de réaliser un portrait de chaque artiste afin de pouvoir l’accompagner efficacement à réaliser son projet de développement en vue d’une bonne gestion folklorique des artistes instrumentalistes féminines.

« Le projet FAMES vise à éliminer les frontières entre les artistes nationaux et locaux à travers des manifestions culturelles dans les cercle de Sikasso », a déclaré Adama Traoré.

«  Je suis très contente de participer à ce projet de développement qui va contribuer à me faire connaitre » a affirmé de son côté l’artiste  Waratio Dembélé  de Koutiala.

Le FAMES est une activité du projet Sirabo que l’Association culturelle Acte Sept a initié en 2008 en partenariat avec l’ambassade du Canada et la collectivité territoriale de Sikasso dans le but de promouvoir les instruments traditionnels et d’accompagner les artistes.

AS (AMAP)
Sikasso, ed 11 mars (AMAP) Le projet Femmes artistes musiciennes entrepreneures sociales (FAMES) a été officiellement lancé, no rx jeudi à Sikasso, par le représentant du Conseil régional de Cercle, Amadou Diarra, en présence du président de l’Association Acte sept, a constaté l’AMAP.

Le but du projet est de réaliser un portrait de chaque artiste afin de pouvoir l’accompagner efficacement à réaliser son projet de développement en vue d’une bonne gestion folklorique des artistes instrumentalistes féminines.

« Le projet FAMES vise à éliminer les frontières entre les artistes nationaux et locaux à travers des manifestions culturelles dans les cercles de Sikasso », a déclaré Adama Traoré.

«  Je suis très contente de participer à ce projet de développement qui va contribuer à me faire connaitre » a affirmé de son côté l’artiste  Waratio Dembélé  de Koutiala.

Le FAMES est une activité du projet Sirabo que l’Association culturelle Acte Sept a initié en 2008 en partenariat avec l’ambassade du Canada et la collectivité territoriale de Sikasso dans le but de promouvoir les instruments traditionnels et d’accompagner les artistes.

AS (AMAP)
Sikasso, sildenafil 11 mars (AMAP) Le projet Femmes artistes musiciennes entrepreneures sociales (FAMES) a été officiellement lancé, jeudi à Sikasso, par le représentant du Conseil régional de Cercle, Amadou Diarra, en présence du président de l’Association Acte sept, a constaté l’AMAP.

Le but du projet est de réaliser un portrait de chaque artiste afin de pouvoir l’accompagner efficacement à réaliser son projet de développement en vue d’une bonne gestion folklorique des artistes instrumentalistes féminines.

« Le projet FAMES vise à éliminer les frontières entre les artistes nationaux et locaux à travers des manifestions culturelles dans les cercles de Sikasso », a déclaré Adama Traoré.

«  Je suis très contente de participer à ce projet de développement qui va contribuer à me faire connaitre », a affirmé de son côté l’artiste  Waratio Dembélé  de Koutiala.

Le FAMES est une activité du projet Sirabo que l’Association culturelle Acte Sept a initié en 2008 en partenariat avec l’ambassade du Canada et la collectivité territoriale de Sikasso dans le but de promouvoir les instruments traditionnels et d’accompagner les artistes.

AS (AMAP)
Sikasso, cost 11 mars (AMAP) Le projet Femmes artistes musiciennes entrepreneures sociales (FAMES) a été officiellement lancé, cost jeudi à Sikasso, par le représentant du Conseil régional de Cercle, Amadou Diarra, en présence du président de l’Association Acte sept, a constaté l’AMAP.

Le but du projet est de réaliser un portrait de chaque artiste afin de pouvoir l’accompagner efficacement à réaliser son projet de développement en vue d’une bonne gestion des artistes instrumentalistes féminines.

« Le projet FAMES vise à éliminer les frontières entre les artistes nationaux et locaux à travers des manifestions culturelles dans les cercles de Sikasso », a déclaré Adama Traoré.

«  Je suis très contente de participer à ce projet de développement qui va contribuer à me faire connaitre », a affirmé de son côté l’artiste  Waratio Dembélé  de Koutiala.

Le FAMES est une activité du projet Sirabo que l’Association culturelle Acte Sept a initié en 2008 en partenariat avec l’ambassade du Canada et la collectivité territoriale de Sikasso dans le but de promouvoir les instruments traditionnels et d’accompagner les artistes.

AS (AMAP)
Bamako, information pills 12 mars (AMAP) Les Onze Créateurs ont remporté leur manche aller des seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) en battant, rx samedi au stade Modibo Keïta de Bamako, and Rayon Sport du Rwanda par 1-0.

Cet unique but de la partie a été marqué de la tête à la 62è minute par Boubacar Samassékou sur un centre de Souleymane Dembélé.

Le deuxième représentant malien dans la compétition, le Djoliba AC, entre en lice ce dimanche face Al Masry Club d’Egypte.

AT (AMAP)

Laisser un commentaire