Communiqué du gouvernement suite à l’attaque d’un check point des FAMAs à Boulékéssi

Le ministre de la Défense et des Anciens combattants porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que dans la matinée du dimanche 5 mars 2017, le poste de sécurité de Boulékéssi, situé au sud -est  de Hombori a été l’objet d’une attaque terroriste.

Le bilan fait état de 11 morts dont le brave Commandant du détachement et cinq blessés.

En cette douloureuse circonstance, le ministre de la Défense et des Anciens combattants présente, au nom de l’ensemble des Forces de Défense et de Sécurité, les condoléances émues aux familles des disparus et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Un détachement des Forces Armées a été aussitôt déployé dans la zone pour rechercher et mettre hors d’état de nuire, les auteurs de cette attaque lâche et barbare.

Le ministre encourage les FAMAs à poursuivre leurs missions de sécurisation des citoyens et de leurs biens, tout en réaffirmant la ferme détermination à aller au bout de tous les efforts de préservation de la quiétude des populations.

Le ministre Abdoulaye Idrissa MAIGA

Laisser un commentaire