Championnat national de Boxe : La Ligue de Bamako remporte la majeure partie des trophées

De notre envoyé spécial, sale Seïbou Kamissoko

Bamako, 5 février (AMAP) Le jeune international Yaya Diallo est entré dans l’histoire du cyclisme au Mali en devenant dimanche le premier Malien à remporter le titre suprême du Tour du Mali depuis l’institution de cette course internationale en 2010.

Au classement général de la compétition, dont la cinquième et dernière s’est déroulée dimanche,  Yaya Diallo (Mali) s’est adjugé la première place devant le Marocain AAdel Reda (deuxième) et Oumar Sangaré (Mali), qui s’est classé troisième.

C’est une première dans l’histoire du Tour du Mali qu’un cycliste malien arrive à conserver son Maillot jaune au terme de la cinquième et dernière journée et qu’il se classe, de surcroît, premier au classement général.

Toutefois, à l’issue de cette cinquième et dernière étape de ce dimanche disputée sur le Boulevard de l’indépendance à Bamako, ce fut le Marocain El Afi Othman qui franchira en premier la ligne d’arrivée.

Il sera suivi des Maliens Sidiki Diarra (2è) et Yacouba Togola (3è). Un peu plus tôt, les deux  premiers points chauds avaient été enlevés, respectivement, par les Maliens Amidou Diarra et Moussa Togola, le dernier point chaud revenant au Marocain El Afi Othman.

Au classement général par équipe, l’équipe A du Mali se positionne à la première place, le Maroc est deuxième et l’équipe B du Mali complète le podium.

L’équipe C du Mali est quatrième, la Côte d’Ivoire cinquième et le Burkina Faso, sixième. Le Sénégal et le Niger sont, respectivement, septième et huitième.

Pour les récompenses individuelles, Yaya Diallo, en plus de son Maillot jaune, soit le Maillot du sponsor officiel Sotelma-Malitel, hérite également du Maillot blanc du PMU-Mali décerné au premier Malien de la course.

Quant au Maillot vert de la Bank of Africa, ou Maillot de la combativité, il a été endossé par le Marocain El Afi Othman.

SK/AT/ (AMAP)
De notre envoyé spécial, buy Seïbou Kamissoko

Bamako, dosage 5 février (AMAP) Le jeune international Yaya Diallo est entré dans l’histoire du cyclisme au Mali en devenant dimanche le premier Malien à remporter le titre suprême du Tour du Mali depuis l’institution de cette course internationale en 2010.

Au classement général de la compétition, dont la cinquième et dernière s’est déroulée dimanche,  Yaya Diallo (Mali) s’est adjugé la première place devant le Marocain AAdel Reda (deuxième) et Oumar Sangaré (Mali), qui s’est classé troisième.

C’est une première dans l’histoire du Tour du Mali qu’un cycliste malien arrive à conserver son Maillot jaune au terme de la cinquième et dernière journée et qu’il se classe, de surcroît, premier au classement général.

Toutefois, à l’issue de cette cinquième et dernière étape de ce dimanche disputée sur le Boulevard de l’indépendance à Bamako, ce fut le Marocain El Afi Othman qui franchira en premier la ligne d’arrivée.

Il sera suivi des Maliens Sidiki Diarra (2è) et Yacouba Togola (3è). Un peu plus tôt, les deux  premiers points chauds avaient été enlevés, respectivement, par les Maliens Amidou Diarra et Moussa Togola, le dernier point chaud revenant au Marocain El Afi Othman.

Au classement général par équipe, l’équipe A du Mali se positionne à la première place, le Maroc est deuxième et l’équipe B du Mali complète le podium.

L’équipe C du Mali est quatrième, la Côte d’Ivoire cinquième et le Burkina Faso, sixième. Le Sénégal et le Niger sont, respectivement, septième et huitième.

Pour les récompenses individuelles, Yaya Diallo, en plus de son Maillot jaune, soit le Maillot du sponsor officiel Sotelma-Malitel, hérite également du Maillot blanc du PMU-Mali décerné au premier Malien de la course.

Quant au Maillot vert de la Bank of Africa, ou Maillot de la combativité, il a été endossé par le Marocain El Afi Othman.

SK/AT/ (AMAP)
De notre envoyé spécial, visit this site Seïbou Kamissoko

Bamako, 5 février (AMAP) Le jeune international Yaya Diallo est entré dans l’histoire du cyclisme au Mali en devenant dimanche le premier Malien à remporter le titre suprême du Tour du Mali depuis l’institution de cette course internationale en 2010.

Au classement général de la compétition, help dont la cinquième et dernière étape s’est disputée dimanche,  Yaya Diallo (Mali) s’est adjugé la première place devant le Marocain AAdel Reda (deuxième) et Oumar Sangaré (Mali), qui s’est classé troisième.

C’est une première dans l’histoire du Tour du Mali qu’un cycliste malien arrive à conserver son Maillot jaune au terme de la cinquième et dernière journée et qu’il se classe, de surcroît, premier au classement général.

Toutefois, à l’issue de cette cinquième et dernière étape de ce dimanche disputée sur le Boulevard de l’indépendance à Bamako, ce fut le Marocain El Afi Othman qui franchira en premier la ligne d’arrivée.

Il sera suivi des Maliens Sidiki Diarra (2è) et Yacouba Togola (3è). Un peu plus tôt, les deux  premiers points chauds avaient été enlevés, respectivement, par les Maliens Amidou Diarra et Moussa Togola, le dernier point chaud revenant au Marocain El Afi Othman.

Au classement général par équipe, l’équipe A du Mali se positionne à la première place, le Maroc est deuxième et l’équipe B du Mali complète le podium.

L’équipe C du Mali est quatrième, la Côte d’Ivoire cinquième et le Burkina Faso, sixième. Le Sénégal et le Niger sont, respectivement, septième et huitième.

Pour les récompenses individuelles, Yaya Diallo, en plus de son Maillot jaune, soit le Maillot du sponsor officiel Sotelma-Malitel, hérite également du Maillot blanc du PMU-Mali décerné au premier Malien de la course.

Quant au Maillot vert de la Bank of Africa, ou Maillot de la combativité, il a été endossé par le Marocain El Afi Othman.

SK/AT/ (AMAP)
Bamako, information pills 6 février (AMAP) Les finales de l’édition 2016 du championnat national de boxe ont été disputées samedi à la Maison des jeunes de Bamako sous la présidence du 2è vice président de la Fédération malienne de Boxe (FEMABOXE), DB/KM (AMAP)

 

Laisser un commentaire