Célébration de la 29ème édition de la commémoration de la journée internationale de la lutte contre le VIH SIDA

ouverture-proces-sanogo-1-3Sikasso, prescription 1er décembre (AMAP) Les témoins cités par la défense à l’ouverture du procès d’Amadou Aya Sanogo et autres, viagra buy devant la Session supplémentaire de la 2ème Cour d’assises de Bamako en transport à Sikasso, stuff entre autres le Pr Dioncounda Traoré, le général de brigade Didier Dacko, le Colonel Diamou Keïta, et  Cherif Ousmane Madani Haïdara, ne se sont pas présentés mercredi, à l’ouverture de l’audience dans la salle Lamissa Bengaly, a constaté l’AMAP sur place.

Me Assane Dioma Ndiaye, avocat de la partie civile, du barreau de Dakar, a déclaré que  les avocats des accusés ont introduit une liste de témoins sans précision d’adresses avant d’ajouter  que la liste n’a pas été signifiée aux avocats de la partie civile dans le délai, « touche chose,  qui n’influencera pas sur le cours du procès », a-t-il soutenu.

S’agissant de la partie civile, le procureur général près la Cour d’appel de Bamako a rappelé dans son réquisitoire que les poursuites en raison de crimes reprochés aux accusés ont enregistré 23 parties civiles constituées et ont nécessité la notification par le Ministère public auxdits accusés, d’une liste de 23 personnes au titre des témoins.

KM(AMAP)
ouverture-proces-sanogo-1-3Sikasso, viagra sale 1er décembre (AMAP) Les témoins cités par la défense à l’ouverture du procès d’Amadou Aya Sanogo et autres, doctor devant la Session supplémentaire de la 2ème Cour d’assises de Bamako en transport à Sikasso, try entre autres le Pr Dioncounda Traoré, le général de brigade Didier Dacko, le Colonel Diamou Keïta, et  Cherif Ousmane Madani Haïdara, ne se sont pas présentés mercredi, à l’ouverture de l’audience dans la salle Lamissa Bengaly, a constaté l’AMAP sur place.

Me Assane Dioma Ndiaye, avocat de la partie civile, du barreau de Dakar, a déclaré que  les avocats des accusés ont introduit une liste de témoins sans précision d’adresses avant d’ajouter  que la liste n’a pas été signifiée aux avocats de la partie civile dans le délai, « touche chose,  qui n’influencera pas sur le cours du procès », a-t-il soutenu.

S’agissant de la partie civile, le procureur général près la Cour d’appel de Bamako a rappelé dans son réquisitoire que les poursuites en raison de crimes reprochés aux accusés ont enregistré 23 parties civiles constituées et ont nécessité la notification par le Ministère public auxdits accusés, d’une liste de 23 personnes au titre des témoins.

KM(AMAP)
sida-2Bamako, site 1er décembre (AMAP) Le Premier Ministre Modibo Kéïta a déclaré jeudi, diagnosis à la cérémonie d’ouverture de la 29ème édition de la commémoration de la journée internationale de lutte contre le VIH-SIDA dont le thème national est « Dépistage et traitement pour tous » que les personnes affectées ou infectées par le VIH- SIDA ne soient pas un obstacle à l’épanouissement de leur vie et qu’elles doivent tout faire pour échapper à la stigmatisation, dosage a appris l’AMAP de source officielle.

Modibo Kéïta a évoqué les multiples efforts déployés par l’Etat dans la lutte contre le VIH –SIDA avant de rappeler que les jeunes ont la charge de fréquenter les universités du bien et non celles du mal.

Le Premier Ministre a enfin renouvelé l’engagement des autorités d’aller vers la résolution du mal que constitue le SIDA.

La cérémonie d’ouverture de la 29ème édition de la Commémoration du VIH –SIDA qui s’est déroulée au Palais de la Culture Amadou Hampaté Ba, a regroupé le Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Togo Madelaine Togo, le  Secrétaire exécutif du Haut Conseil National de lutte contre le VIH-SIDA (HCNLS), Malick Sène et des responsables des regroupements et des associations de lutte contre le VIH-SIDA.

KM (AMAP)

 

Laisser un commentaire