Réunion extraordinaire du comité des ministres de l’ASECNA

 Ségou, tadalafil 9 août (AMAP) Le ministre de l’Agriculture, Kassoum Dénon a eDenon-en-tournée-300x169ffectué du 4 au 8 août, une mission  de supervision  de la campagne agricole 2016-2017 dans  la  Zone Office du Niger.

Le chef du département de l’agriculture était accompagné du directeur national de l’Agriculture, Siaka Fofana, du directeur  de l’Institut d’économie rurale, Bourama Dembelé et le président de la Commission développement rural de l’Assemblée Nationale, Idrissa Sangaré.

Au cours de sa  mission, il s’est rendu dans les zones de production de Kolongo, Niono, Ké-Macina où il a constaté le bon démarrage de la campagne agricole 2016- 2017, lancée le 31 mai dernier dans la zone de production de Molodo.

La superficie totale (saison, contre-saison) prévue en riz, pour cette campagne agricole au niveau de l’Office du Niger est de 146 113 ha pour une production totale de 915.000 tonnes.

La situation pluviométrique qui est excédentaire par rapport à la campagne précédente, a enregistré 347,50 mm en 24 jours de pluies contre 253 mm en 17 jours de pluies en 2015.

L’utilisation d’équipements agricoles comme les repiqueuses semi motorisées d’un rendement  avec un demi-hectare par heure a permis, selon le ministre de l’Agriculture de donner à la campagne un nouvel élan dans la zone de l’Office du Niger.

Le ministre Dénon a enfin rappelé aux paysans l’utilisation rationnelle des engrais disponibles à tous égards et des techniques culturales pour l’augmentation de la production du riz dans les zones de production.

KM/ MS (AMAP)

 

 

 
 Ségou, tadalafil 9 août (AMAP) Le ministre de l’Agriculture, Kassoum Dénon a eDenon-en-tournée-300x169ffectué du 4 au 8 août, une mission  de supervision  de la campagne agricole 2016-2017 dans  la  Zone Office du Niger.

Le chef du département de l’agriculture était accompagné du directeur national de l’Agriculture, Siaka Fofana, du directeur  de l’Institut d’économie rurale, Bourama Dembelé et le président de la Commission développement rural de l’Assemblée Nationale, Idrissa Sangaré.

Au cours de sa  mission, il s’est rendu dans les zones de production de Kolongo, Niono, Ké-Macina où il a constaté le bon démarrage de la campagne agricole 2016- 2017, lancée le 31 mai dernier dans la zone de production de Molodo.

La superficie totale (saison, contre-saison) prévue en riz, pour cette campagne agricole au niveau de l’Office du Niger est de 146 113 ha pour une production totale de 915.000 tonnes.

La situation pluviométrique qui est excédentaire par rapport à la campagne précédente, a enregistré 347,50 mm en 24 jours de pluies contre 253 mm en 17 jours de pluies en 2015.

L’utilisation d’équipements agricoles comme les repiqueuses semi motorisées d’un rendement  avec un demi-hectare par heure a permis, selon le ministre de l’Agriculture de donner à la campagne un nouvel élan dans la zone de l’Office du Niger.

Le ministre Dénon a enfin rappelé aux paysans l’utilisation rationnelle des engrais disponibles à tous égards et des techniques culturales pour l’augmentation de la production du riz dans les zones de production.

KM/ MS (AMAP)

 

 

 
image002-300x169Bamako, side effects 9 août 2016 (AMAP) Le Directeur national de la décentralisation, Abdrahamane Cissé, accompagné des responsables des ministères en charge de la décentralisation et de la réforme de l’Etat, de la réconciliation nationale, de la solidarité et de l’action humanitaire, a séjourné, les 03 et 04 août 2016 à Gao et à Ménaka dans le cadre de deux ateliers régionaux d’information et de sensibilisation sur la mise en place des autorités intérimaires.

Dans les deux localités, les cérémonies d’ouverture se sont déroulées dans la salle de Conférence du Conseil régional à Gao et dans les locaux de l’OPAM à Ménaka en présence des deux gouverneurs de Gao et de Ménaka, Seydou Traoré et Daouda Maïga, des représentants du Haut Conseil des collectivités, de l’Assemblée nationale, de la MINUSMA, des partis politiques, des organisations de la société civile, de la CMA et de la Plateforme.

Pour rappel, une autorité intérimaire est un organe chargé provisoirement de la gestion d’une collectivité territoriale en attendant la mise en place d’un conseil élu.

La durée du pouvoir intérimaire va de 6  à  12 mois exceptionnellement. Cette période transitoire s’inspire de la délégation spéciale dont le principe est inscrit dans tous les codes des collectivités territoriales du Mali, depuis 1966.

L’organisation de ces deux ateliers contribuera, selon les participants à dissiper la mauvaise information autour de la mise en place des autorités intérimaires et permettre son appropriation par les populations afin d’éviter des évènements comme la marche récente de protestation des Mouvements des organisations de la société civile de Gao

KM/MS (AMAP)

 
 Ségou, tadalafil 9 août (AMAP) Le ministre de l’Agriculture, Kassoum Dénon a eDenon-en-tournée-300x169ffectué du 4 au 8 août, une mission  de supervision  de la campagne agricole 2016-2017 dans  la  Zone Office du Niger.

Le chef du département de l’agriculture était accompagné du directeur national de l’Agriculture, Siaka Fofana, du directeur  de l’Institut d’économie rurale, Bourama Dembelé et le président de la Commission développement rural de l’Assemblée Nationale, Idrissa Sangaré.

Au cours de sa  mission, il s’est rendu dans les zones de production de Kolongo, Niono, Ké-Macina où il a constaté le bon démarrage de la campagne agricole 2016- 2017, lancée le 31 mai dernier dans la zone de production de Molodo.

La superficie totale (saison, contre-saison) prévue en riz, pour cette campagne agricole au niveau de l’Office du Niger est de 146 113 ha pour une production totale de 915.000 tonnes.

La situation pluviométrique qui est excédentaire par rapport à la campagne précédente, a enregistré 347,50 mm en 24 jours de pluies contre 253 mm en 17 jours de pluies en 2015.

L’utilisation d’équipements agricoles comme les repiqueuses semi motorisées d’un rendement  avec un demi-hectare par heure a permis, selon le ministre de l’Agriculture de donner à la campagne un nouvel élan dans la zone de l’Office du Niger.

Le ministre Dénon a enfin rappelé aux paysans l’utilisation rationnelle des engrais disponibles à tous égards et des techniques culturales pour l’augmentation de la production du riz dans les zones de production.

KM/ MS (AMAP)

 

 

 
image002-300x169Bamako, side effects 9 août 2016 (AMAP) Le Directeur national de la décentralisation, Abdrahamane Cissé, accompagné des responsables des ministères en charge de la décentralisation et de la réforme de l’Etat, de la réconciliation nationale, de la solidarité et de l’action humanitaire, a séjourné, les 03 et 04 août 2016 à Gao et à Ménaka dans le cadre de deux ateliers régionaux d’information et de sensibilisation sur la mise en place des autorités intérimaires.

Dans les deux localités, les cérémonies d’ouverture se sont déroulées dans la salle de Conférence du Conseil régional à Gao et dans les locaux de l’OPAM à Ménaka en présence des deux gouverneurs de Gao et de Ménaka, Seydou Traoré et Daouda Maïga, des représentants du Haut Conseil des collectivités, de l’Assemblée nationale, de la MINUSMA, des partis politiques, des organisations de la société civile, de la CMA et de la Plateforme.

Pour rappel, une autorité intérimaire est un organe chargé provisoirement de la gestion d’une collectivité territoriale en attendant la mise en place d’un conseil élu.

La durée du pouvoir intérimaire va de 6  à  12 mois exceptionnellement. Cette période transitoire s’inspire de la délégation spéciale dont le principe est inscrit dans tous les codes des collectivités territoriales du Mali, depuis 1966.

L’organisation de ces deux ateliers contribuera, selon les participants à dissiper la mauvaise information autour de la mise en place des autorités intérimaires et permettre son appropriation par les populations afin d’éviter des évènements comme la marche récente de protestation des Mouvements des organisations de la société civile de Gao

KM/MS (AMAP)

 
image002-300x169Bamako, sildenafil 9 août 2016 (AMAP) Le Directeur national de la décentralisation, Abdrahamane Cissé, accompagné des responsables des ministères en charge de la décentralisation et de la réforme de l’Etat, de la réconciliation nationale, de la solidarité et de l’action humanitaire, a séjourné, les 03 et 04 août 2016 à Gao et à Ménaka dans le cadre de deux ateliers régionaux d’information et de sensibilisation sur la mise en place des autorités intérimaires.

Dans les deux localités, les cérémonies d’ouverture se sont déroulées dans la salle de Conférence du Conseil régional à Gao et dans les locaux de l’OPAM à Ménaka en présence des deux gouverneurs de Gao et de Ménaka, Seydou Traoré et Daouda Maïga, des représentants du Haut Conseil des collectivités, de l’Assemblée nationale, de la MINUSMA, des partis politiques, des organisations de la société civile, de la CMA et de la Plateforme.

Pour rappel, une autorité intérimaire est un organe chargé provisoirement de la gestion d’une collectivité territoriale en attendant la mise en place d’un conseil élu.

La durée du pouvoir intérimaire va de 6  à  12 mois exceptionnellement. Cette période transitoire s’inspire de la délégation spéciale dont le principe est inscrit dans tous les codes des collectivités territoriales du Mali, depuis 1966.

L’organisation de ces deux ateliers contribuera, selon les participants à dissiper la mauvaise information autour de la mise en place des autorités intérimaires et permettre son appropriation par les populations afin d’éviter des évènements comme la marche récente de protestation des Mouvements des organisations de la société civile de Gao

KM/MS (AMAP)

 
 Ségou, tadalafil 9 août (AMAP) Le ministre de l’Agriculture, Kassoum Dénon a eDenon-en-tournée-300x169ffectué du 4 au 8 août, une mission  de supervision  de la campagne agricole 2016-2017 dans  la  Zone Office du Niger.

Le chef du département de l’agriculture était accompagné du directeur national de l’Agriculture, Siaka Fofana, du directeur  de l’Institut d’économie rurale, Bourama Dembelé et le président de la Commission développement rural de l’Assemblée Nationale, Idrissa Sangaré.

Au cours de sa  mission, il s’est rendu dans les zones de production de Kolongo, Niono, Ké-Macina où il a constaté le bon démarrage de la campagne agricole 2016- 2017, lancée le 31 mai dernier dans la zone de production de Molodo.

La superficie totale (saison, contre-saison) prévue en riz, pour cette campagne agricole au niveau de l’Office du Niger est de 146 113 ha pour une production totale de 915.000 tonnes.

La situation pluviométrique qui est excédentaire par rapport à la campagne précédente, a enregistré 347,50 mm en 24 jours de pluies contre 253 mm en 17 jours de pluies en 2015.

L’utilisation d’équipements agricoles comme les repiqueuses semi motorisées d’un rendement  avec un demi-hectare par heure a permis, selon le ministre de l’Agriculture de donner à la campagne un nouvel élan dans la zone de l’Office du Niger.

Le ministre Dénon a enfin rappelé aux paysans l’utilisation rationnelle des engrais disponibles à tous égards et des techniques culturales pour l’augmentation de la production du riz dans les zones de production.

KM/ MS (AMAP)

 

 

 
image002-300x169Bamako, side effects 9 août 2016 (AMAP) Le Directeur national de la décentralisation, Abdrahamane Cissé, accompagné des responsables des ministères en charge de la décentralisation et de la réforme de l’Etat, de la réconciliation nationale, de la solidarité et de l’action humanitaire, a séjourné, les 03 et 04 août 2016 à Gao et à Ménaka dans le cadre de deux ateliers régionaux d’information et de sensibilisation sur la mise en place des autorités intérimaires.

Dans les deux localités, les cérémonies d’ouverture se sont déroulées dans la salle de Conférence du Conseil régional à Gao et dans les locaux de l’OPAM à Ménaka en présence des deux gouverneurs de Gao et de Ménaka, Seydou Traoré et Daouda Maïga, des représentants du Haut Conseil des collectivités, de l’Assemblée nationale, de la MINUSMA, des partis politiques, des organisations de la société civile, de la CMA et de la Plateforme.

Pour rappel, une autorité intérimaire est un organe chargé provisoirement de la gestion d’une collectivité territoriale en attendant la mise en place d’un conseil élu.

La durée du pouvoir intérimaire va de 6  à  12 mois exceptionnellement. Cette période transitoire s’inspire de la délégation spéciale dont le principe est inscrit dans tous les codes des collectivités territoriales du Mali, depuis 1966.

L’organisation de ces deux ateliers contribuera, selon les participants à dissiper la mauvaise information autour de la mise en place des autorités intérimaires et permettre son appropriation par les populations afin d’éviter des évènements comme la marche récente de protestation des Mouvements des organisations de la société civile de Gao

KM/MS (AMAP)

 
image002-300x169Bamako, sildenafil 9 août 2016 (AMAP) Le Directeur national de la décentralisation, Abdrahamane Cissé, accompagné des responsables des ministères en charge de la décentralisation et de la réforme de l’Etat, de la réconciliation nationale, de la solidarité et de l’action humanitaire, a séjourné, les 03 et 04 août 2016 à Gao et à Ménaka dans le cadre de deux ateliers régionaux d’information et de sensibilisation sur la mise en place des autorités intérimaires.

Dans les deux localités, les cérémonies d’ouverture se sont déroulées dans la salle de Conférence du Conseil régional à Gao et dans les locaux de l’OPAM à Ménaka en présence des deux gouverneurs de Gao et de Ménaka, Seydou Traoré et Daouda Maïga, des représentants du Haut Conseil des collectivités, de l’Assemblée nationale, de la MINUSMA, des partis politiques, des organisations de la société civile, de la CMA et de la Plateforme.

Pour rappel, une autorité intérimaire est un organe chargé provisoirement de la gestion d’une collectivité territoriale en attendant la mise en place d’un conseil élu.

La durée du pouvoir intérimaire va de 6  à  12 mois exceptionnellement. Cette période transitoire s’inspire de la délégation spéciale dont le principe est inscrit dans tous les codes des collectivités territoriales du Mali, depuis 1966.

L’organisation de ces deux ateliers contribuera, selon les participants à dissiper la mauvaise information autour de la mise en place des autorités intérimaires et permettre son appropriation par les populations afin d’éviter des évènements comme la marche récente de protestation des Mouvements des organisations de la société civile de Gao

KM/MS (AMAP)

 
avionBamako, web 9 août (AMAP) Le comité des ministres chargés de l’aviation civile dans les 18 pays membres de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et Madagascar, diagnosis (ASECNA) a décidé, stomach à l’issue de sa dernière session, tenue le 30 juillet dernier à Yaoundé, de convoquer une réunion extraordinaire, au mois de novembre à Bamako, au Mali, a appris l’AMAP auprès du ministère de l’équipement, des transports et du désenclavement.

La rencontre de la capitale camerounaise a décidé, par ailleurs, du maintien du taux de redevance de survol fixé, au mois de février 2016, lors de la réunion extraordinaire de Dakar, au Sénégal et de fixer la tenue de la prochaine session ordinaire du comité ministériel en juillet 2017 à Antananarivo, à Madagascar.

MS/(AMAP)

Laisser un commentaire