Approvisionnement en engrais : Les complices des spéculateurs encourent désormais les sanctions pénales.

DenonBamako, 19 juillet (AMAP) Les responsables régionaux qui se rendront complices de spéculation par rapport à l’approvisionnement des paysans en engrais encourent des sanctions pénales, a averti hier, le ministre de l’agriculture, Kassim Dénon.

Le mode opératoire de l’approvisionnement du monde rural en engrais va désormais changer pour mieux assainir ce secteur  . Le ministre a affirmé avoir approuvé pour la prochaine campagne une liste restreinte de 12 fournisseurs au lieu de 97 dans le marché précédent.

Le fournisseur  qui ne justifiera pas un chiffre d’affaires de 10 milliards par an véritable dans une banque et celui qui ne disposera pas également d’1 milliard de francs CFA dans une banque pour les produits phytosanitaires ne pourront pas postuler pour le marché des engrais ni pour les produits phytosanitaire, a  fait remarquer  le ministre de l’Agriculture.

KM/ AMAP

Laisser un commentaire