2,7 milliards de FCFA pour la réalisation d’infrastructures agricoles à Yorosso

Kadiolo, click 17 mai (AMAP) Le lancement  de la production des variétés améliorées d’arachide dans les zones agricoles de Kadiolo a été présidé lundi dans le village de Tiébézédougou par le maire de la Commune de Kadiolo, help Mamadou Sylla, a appris l’AMAP

La production des variétés d’arachide améliorées est une stratégie de lutte contre la pauvreté mise en œuvre par le département de l’agriculture en partenariat avec l’ONG GRADECOM et ICRISAT-Mali dans les cercles de Sikasso et de Kadiolo.

Le Coordonnateur de l’ONG GRADECOM,  Niara Sanogo  a déclaré que l’arachide,  une culture de rente  qui occupe les 85% des femmes rurales est confrontée à l’insuffisance ou à la méconnaissance de variétés améliorées avant de préciser  que dans le cercle de Kadiolo, la production de l’arachide provient essentiellement des variétés locales parfois peu productives ou plus sensibles à certaines maladies telles la rosette et l’aflatoxine.

La cérémonie de lancement a regroupé outre le maire de la Commune et le Coordonnateur de l’ONG GRADECOM,  les responsables des structures techniques de l’agriculture, de la chambre locale de l’agriculture, les responsables de l’ONG Groupe de Recherche – Actions et d’assistance pour le développement communautaire (GRADECOM).

CB/KM (AMAP)
Kadiolo, pill 17 mai (AMAP) Le lancement  de la production des variétés améliorées d’arachide dans les zones agricoles de Kadiolo a été présidé lundi dans le village de Tiébézédougou par le maire de la Commune de Kadiolo, Mamadou Sylla, a appris l’AMAP

La production des variétés d’arachide améliorées est une stratégie de lutte contre la pauvreté mise en œuvre par le département de l’agriculture en partenariat avec l’ONG GRADECOM et ICRISAT-Mali dans les cercles de Sikasso et de Kadiolo.

Le Coordonnateur de l’ONG GRADECOM,  Niara Sanogo  a déclaré que l’arachide,  une culture de rente  qui occupe les 85% des femmes rurales est confrontée à l’insuffisance ou à la méconnaissance de variétés améliorées avant de préciser  que dans le cercle de Kadiolo, la production de l’arachide provient essentiellement des variétés locales parfois peu productives ou plus sensibles à certaines maladies telles la rosette et l’aflatoxine.

La cérémonie de lancement a regroupé outre le maire de la Commune et le Coordonnateur de l’ONG GRADECOM,  les responsables des structures techniques de l’agriculture, de la chambre locale de l’agriculture, les responsables de l’ONG Groupe de Recherche – Actions et d’assistance pour le développement communautaire (GRADECOM).

CB/KM (AMAP)
Yorosso, buy 17 mai (AMAP) Le lancement du projet « Feed the future projet d’irrigation de proximité » (FTFPIP) dans le village de Simona, help situé à 15 km de Yorosso, a été présidé dimanche, par le ministre de l’Agriculture, Docteur Nango Dembélé, a constaté l’AMAP.

Ce projet, dont le montant est estimé à plus de 2,7 milliards de FCFA, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national d’irrigation de proximité (PNIP) élaboré en 2012 par le gouvernement du Mali, avec l’appui de la Coopération allemande.

Le ministre de l’Agriculture, Docteur Nango Dembélé a rappelé les quatre (4) principes directeurs du PNIP, axés sur une demande motivée des bénéficiaires, un aménagement durable et efficient, le développement décentralisé, déconcentré harmonisé et sur un cadre de référence d’intervention et de pilotage concentré harmonisé tenant compte des spécificités régionales.

Le représentant de l’USAID,  Charles Davis, a pour sa part indiqué que  les infrastructures hydro-agricoles qui seront réalisées par le Programme FTFPIP dans l14 communes des cercles de Koutiala et de Yorosso profiteront à 10 000 personnes, soit 1250 ménages pour une durée de 4 ans (2016-2019).

« Ces infrastructures  permettront d’irriguer plus de 480 hectares et protégeront plus de 100 hectares contre l’érosion dans les cercles ci-dessus cités et en plus de la riziculture, les communautés bénéficiaires pourront entreprendre des activités de maraîchage et de pisciculture », a-t-il conclu.

AG/KM (AMAP)

Laisser un commentaire